Andrea Absolonová

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Lea De Mae

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Lea De Mae (1976-2004)

Nom de naissance Andrea Absolonová
Alias
Andrea, Big Leah, Le De May, Lea, Lea DaMae, Lea DeMae, Lea Demay, Lea Di Mea, Lea DiMae, Leia[1]
Naissance 26 décembre 1976
Drapeau de la République tchèque Prague, République tchèque
Décès 9 décembre 2004 (à 27 ans)
Drapeau de la République tchèque Prague, République tchèque
Nationalité Drapeau de la République tchèque Tchèque
Profession
Caractéristiques physiques
Taille 1,70
Yeux Bleus
Cheveux Blonds
Signes distinctifs
Piercings du nombril et de la langue
Carrière
Années d’activité 1999-2004[2]
Orientation Bisexuelle
Nombre de films 188[2]
IAFD
AFDB

Andrea Absolonová, également connue sous le pseudonyme de Lea De Mae, née le 26 décembre 1976 et décédée le 9 décembre 2004, est une sportive et actrice pornographique tchèque.

Biographie[modifier | modifier le code]

Andrea Absolonová fait partie de l'équipe nationale tchèque de plongeon et est sélectionnée pour concourir aux Jeux d'Atlanta en 1996. En raison d'une blessure de la moelle épinière survenue en plongeant du tremplin de 10 mètres, lors d'un entraînement, elle déclare forfait[3]. Malgré une bonne récupération, elle ne se qualifie pas pour les Jeux de Sydney en 2000 et doit mettre un terme définitif à sa carrière sportive[4].

Elle se laisse persuader de poser nue pour un magazine, et entre ainsi dans le monde du cinéma pour adulte[4],[5]. Elle débute dans une série des studios Private et tournera dans plus de 160 films, sous divers pseudonymes dont, en dernier, celui de Lea De Mae. Elle rentre en Europe pour quelques tournages mais revient rapidement aux États-Unis. Avec ses amies Silvia Saint, Daniella Rush et Monica Sweetheart, elle est une des actrices tchèques les plus appréciées.

On lui découvre un glioblastome multiforme, une forme très agressive de tumeur du cerveau, en juillet 2004[6]. Son décès, cinq mois plus tard, à quelques jours de ses 28 ans, suscite une grande émotion[7].

Récompenses[modifier | modifier le code]

Nominations
  • 2003 : AVN Award – Actrice étrangère de l'année (Female Foreign Performer of the Year)[8]
  • 2003 : AVN Award – Meilleure scène de sodomie dans une vidéo pour Buttfaced! 3[8]
  • 2004 : FICEB – Meilleur second rôle pour Hot Property (Private Media Group)[9]

Filmographie sélective[modifier | modifier le code]

  • Silvia's Diary (2000)
  • Teen Angel (2000)
  • Academy (2000)
  • 12 Strokes To Midnight (2001)
  • American Girls (2002)
  • A Train (2002)
  • La Candidate (2002)
  • Chasin' Pink 6 (2002)
  • World Class Ass (2002)
  • Le parfum du désir (2003)
  • The Private Life of Lea de Mae (2003)
  • Luxure (2003)
  • Broken English (2004)
  • Hot Rats (2004)
  • Heels & Hose 2 (2004)
  • Lip Lickers (2004)
  • Lady Lust (2005)
  • Never Been Touched (2005)

Une filmographie détaillée peut être consultée ici.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Andrea Absolonová sur l'Adult Film Database ».
  2. a et b (en) « Andrea Absolonová sur l'Internet Adult Film Database ».
  3. Philippe Alarie, « The Darling DeMaes Tragédies légères », sur voir.ca,‎ 20 septembre 2007 (consulté le 10 février 2010).
  4. a et b (en) « A life like a jump from a tower (traduction en Anglais d'un article en Tchèque du Nedelni Svet paru le 23 juillet 2006) », sur www.konstanzerfasnacht.de (consulté le 2 octobre 2007).
  5. (cs) « Žena, která musela umřít... », Blesk (journal à parution quotidienne),‎ 29 octobre 2006 (consulté le 2 octobre 2007 (également disponible sur www.konstanzerfasnacht.de))
  6. (en) « Lea DeMae Fights Cancer in Prague, Needs Assistance », Adult Video News,‎ 11 octobre 2004 (consulté le 11 février 2010).
  7. (en) « Lea De Mae Passes Away », Adult Video News,‎ 9 décembre 2004 (consulté le 10 février 2010).
  8. a et b (en) « Liste des nommés aux AVN Awards de 2003 archivée sur WayBack Machine », Adult Video News (consulté le 10 février 2010).
  9. « Palmarès du FICEB 2004 archivé sur Wayback Machine », Festival Internacional de Cine Erótico de Barcelona (consulté le 20 mai 2013).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]