Henri Faraud

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Faraud.

Henri Faraud (17 mars 1823 - 26 septembre 1890) était le premier vicaire apostolique d'Athabasca-Mackenzie et l'évêque titulaire d'Anémour.

Biographie[modifier | modifier le code]

Natif de Gigondas en France, il est admis au juniorat des oblats de Marie-Immaculée. Alors qu'il était encore dans les ordres mineurs, il fut envoyé en mission en Amérique du Nord où il reçut son ordination à la prêtrise le 8 mai 1847.

Ensuite, il remplaça le père Laflèche à l'Île-à-la-Crosse, puis il procéda plus au nord, établissant la mission du Lac Athabasca, qui fut inaugurée le 8 septembre 1851. L'année suivante, il visita le Grand lac des Esclaves, où aucune mission n'avait jamais été établie, et porta son ministère auprès des Indiens de la rivière de la Paix (1859-1860).

Le 13 mai 1862, il devient le titulaire du nouveau vicariat apostolique de Mackenzie-Arthabasca, mais tel était son isolement de la civilisation qu'il n'en est informé qu'au mois de juillet de 1863. Il est consacré évêque le 30 novembre 1864 par Mgr Joseph Hippolyte Guibert.

Faraud conserve son titre épiscopal pendant vingt-cinq ans, faisant preuve d'habiletés administratives considérables, fondant des missions dans des territoires aussi loin que proche de l'océan Arctique d'un côté, et près des rivières de la paix et liard d'un autre.

En 1863, il se rend en Europe pour assister au chapitre général des oblats. À son retour, il s'arrête à Montréal pour travailler sur l'impression des livres en langues indiennes. De retour à son vicariat, Pie IX lui nomme un évêque auxiliaire du nom d'Isidore Clut.

En 1889, il est un des pères du conseil provincial de Saint-Boniface. Il souffre d'une maladie du foie et il meurt le 26 septembre 1890 à Saint-Boniface. Il est enterré dans la crypte de la cathédrale de Saint-Boniface avec Mgr Provencher.

Liens externes[modifier | modifier le code]