Hennessy

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Hennessy (homonymie).
Hennessy.svg

La Maison Hennessy, fondée en 1765 par Richard Hennessy, est le leader mondial du cognac. Présent dans plus de 130 pays avec un portefeuille de marques diversifié, Hennessy est aujourd’hui[Quand ?] le troisième producteur de spiritueux haut de gamme au monde.

Histoire[modifier | modifier le code]

La naissance de la Maison Hennessy[modifier | modifier le code]

Richard Hennessy naît en 1724 dans une famille aristocratique irlandaise. Officier irlandais au service du roi de France Louis XV, il découvre la région de la Charente en 1745 peu après la bataille de Fontenoy et en 1765, il crée la Maison Hennessy. En 1813, son fils James donne à la Maison le nom qu’elle porte toujours : Jas Hennessy & Co.

Dès sa création, la Maison devient le fournisseur des cours d’Europe, comptant parmi ses clients la Cour du Roi de France, le tsar Alexandre 1er de Russie, le roi George IV d’Angleterre ou encore le prince de Talleyrand. En plus de deux siècles, huit générations de la famille Hennessy se sont succédé, chacune d’elles ayant su parfaire l’œuvre du créateur et faire de la Maison Hennessy un acteur majeur de spiritueux de luxe dans le monde.

L’expansion à l’international[modifier | modifier le code]

Après les États-Unis où les premiers fûts sont expédiés en 1794, les cognacs Hennessy sont exportés aux Indes (1818), en Russie (1819), en Amérique du Sud (1845), en Australie (1855), en Chine (1859) et au Japon (1866). En 1860, un quart du cognac mondial porte le nom d’Hennessy.

Tout au long du XXe siècle les générations suivantes poursuivront cette œuvre et établiront Hennessy comme une Maison de renommée mondiale.

Hennessy aujourd’hui[modifier | modifier le code]

La Maison Hennessy bénéficie du dynamisme de l’après-45 et développe son activité au fil des années. En 1971, elle se rapproche des champagnes Moët & Chandon, pour fonder le groupe Moët Hennessy puis s’allie à Louis Vuitton en 1987, donnant naissance au groupe LVMH, premier groupe de luxe mondial. Basée à Cognac (France) et présente dans plus de 130 pays, la Maison Hennessy est aussi en volume la troisième Maison de spiritueux premium au monde.

Création et Savoir-faire[modifier | modifier le code]

A l’origine du cognac (processus de fabrication)[modifier | modifier le code]

Le Cognac trouve son origine dans le terroir éponyme. Un terroir unique par son environnement exceptionnel : sol calcaire et caillouteux, climat tempéré, luminosité remarquable. Autant d’éléments qui participent à la production d’un vin blanc aromatique et léger, issu d’un cépage idéal pour la distillation : l’Ugni Blanc.

6 crus aux qualités organoleptiques différentes se partagent la région : Grande et Petite Champagne, Borderies, Fins Bois, Bons Bois et Bois Ordinaires. La Maison Hennessy ne retient que les quatre premiers, choisissant les parcelles possédant les meilleurs sols et les sous-sols les plus riches en calcaire.

De la Vigne au Cognac, plusieurs étapes sont nécessaires, à commencer par les vendanges, qui ont généralement lieu en octobre. Le moût obtenu après pressurage est aussitôt mis à fermenter. Ensuite vient la distillation, qui consiste à chauffer un produit fermenté afin de récupérer, par condensation, l’alcool dont le point d’ébullition est plus bas que celui de l’eau. Cette distillation permet d’obtenir un distillat appelé «brouillis», constitué des produits les plus riches en arômes floraux. Au XVIIe siècle, les charentais améliorent le procédé, inventant la double distillation, menée dans un alambic en cuivre perfectionné. De cette double distillation naîtra «l’eau-de-vie de cœur», seule partie du distillat digne de l’appellation Cognac. C’est cette double distillation qui permet de préserver les essences du vin et d’en extraire délicatement les éléments les plus fins.

Ensuite, vient le temps du vieillissement en fûts de chêne, processus qui apporte tout son caractère au Cognac. Durant cette étape, l’eau-de-vie s’enrichira des tanins du bois, mais aussi des arômes toastés ou briochés délivrés par le bois brûlé. À la différence de la plupart des alcools, le cognac vieillit mieux en subissant des variations naturelles de température, aussi les barriques sont-elles entreposées au ras du sol et non dans des caves.

Enfin, vient l’assemblage. C’est à cette étape qu’intervient le Maître Assembleur, véritable créateur du cognac, mémoire, nez et palais de la maison dans laquelle il travaille. C’est lui, assisté de ses collaborateurs, qui conduit les dégustations, sélectionne les eaux-de-vie nouvelles ou déjà vieillies et les assemble pour obtenir un cognac de qualité égale quelle que soit l’année.

Le Cognac, est un assemblage de plusieurs eaux-de-vie et l’étiquette précise s’il s’agit d’un «trois étoiles» ou VS (Very Special, eaux-de-vie ayant passé deux années minimum en fûts), d’un VSOP (Very Special Old Pale, ayant passé au moins quatre années en fûts), ou d’un Napoléon, XO (Extra Old), Extra ou Hors d’âge (6 ans au mois en fûts).

Le savoir-faire Hennessy[modifier | modifier le code]

Depuis près de 250 ans, le savoir-faire historique de la Maison Hennessy repose sur trois piliers : la sélection, le vieillissement et l'assemblage. Le comité de dégustation intervient à tous les niveaux de ce savoir-faire.

La sélection des eaux-de-vie[modifier | modifier le code]

Exclusivement issu de raisins de la région, le cognac Hennessy est composé d'eaux-de-vie en provenance des quatre premiers crus du terroir : la Grande Champagne, la Petite Champagne, les Borderies, les Fins Bois. Déterminantes pour la qualité des cognacs, seules les eaux-de-vie sélectionnées par le comité de dégustation selon des critères bien précis entreront dans la composition du cognac Hennessy.

Le vieillissement[modifier | modifier le code]

Le vieillissement des eaux-de-vie constitue une étape essentielle dans l’élaboration des cognacs Hennessy. Les barriques donnent aux eaux-de-vie leurs arômes uniques et leur teinte ambrée. Au cœur des chais, les eaux-de-vie vieillissent lentement, laissant le temps les modeler. Au fil des années, elles sont dégustées et placées selon leur maturité dans des barriques sélectionnées avec soin. Elles seront dégustées une nouvelle fois avant d’être assemblées puis mises en bouteille.

L’assemblage[modifier | modifier le code]

Sous le contrôle du Maître Assembleur, le travail d'assemblage d’Eaux-de-vie arrivées à leur maturité a pour objectif de garantir la constance et la qualité des cognacs Hennessy. Seul l’inventaire annuel, fait unique dans une Maison de Cognac, permet de corriger ou de vérifier les prédictions pour que chaque eau-de-vie révèle tout son potentiel.

Une spécificité Hennessy : Le comité de dégustation[modifier | modifier le code]

Le Maître Assembleur, assisté de huit œnologues, forme le comité de dégustation. Chaque matin, à 11h30, depuis plus d’un siècle, le comité se réunit dans une pièce pour déguster et assembler les différentes eaux-de-vie. Grâce à ce procédé, les qualités gustatives de chaque cognac restent identiques d’une année sur l’autre. Garant de la qualité des cognacs Hennessy, c’est le comité de dégustation qui s’assure par exemple que le cognac Hennessy X.O créé en 1870 est strictement identique en goût au Hennessy X.O que l’on trouve aujourd’hui.

Yann Fillioux, Maître de Chai représente la septième génération de la famille Fillioux, à occuper sans discontinuer depuis 1802 cette fonction au sein de la Maison Hennessy.

Lieux emblématiques de la Maison Hennessy[modifier | modifier le code]

Château Bagnolet[modifier | modifier le code]

Construit en 1810 à quelques kilomètres de Cognac, le Château de Bagnolet est une demeure au bord de la Charente dont le style et la blancheur évoquent à la fois l’Italie et la Louisiane. Auguste Hennessy en fit l’acquisition en 1841 à la demande de son épouse, Irène. En 1963, L’arrière-petit-fils d’Auguste, Francis Hennessy, cède le domaine à la société Hennessy. Le château devient alors lieu de réception de la Maison Hennessy qui y accueille ses invités de prestige et des personnalités de tous horizons.

La propriété s’ouvre à la visite à l’occasion des Rendez-vous aux Jardins et des Journées Particulières LVMH.

Chai du Fondateur[modifier | modifier le code]

Acquis en 1774, il abrite une partie des eaux-de-vie les plus anciennes de la Maison. Pas une eau-de-vie n’y est âgée de moins de cinquante ans et les eaux-de-vie centenaires y sont nombreuses. Une fois à leur apogée, les eaux-de-vie sommeillent dans les dames-jeannes, ces larges bonbonnes de verre cerclées d’osier qui préservent intactes toutes leurs qualités. Les cognacs les plus prestigieux en sont extraits. La plus âgée d’entre elle date de 1800.

Distillerie du Peu[modifier | modifier le code]

Propriété de la Maison depuis 1947, la Distillerie du Peu est l’une des plus vastes distilleries de la région. Elle témoigne d’un procédé original en usage depuis le XVIe siècle. Une dizaine d’alambics en cuivre transforme le vin en eaux-de-vie destinées à composer les cognacs Hennessy.

Tonnellerie de la Sarrazine[modifier | modifier le code]

Située à Cognac, la Tonnellerie de Sarrazine a pour principales missions la fabrication, l’entretien et la réparation des barriques destinées à accueillir les eaux-de-vie de la Maison Hennessy. Entièrement réalisés à la main, la fabrication et l’entretien des barriques nécessitent un savoir-faire que la Tonnellerie perpétue depuis plus de 250 ans. La Sarrazine est l’une des dernières tonnelleries à pratiquer aujourd’hui ce savoir-faire, grâce à des outils traditionnels soigneusement entretenus et conservés depuis plusieurs générations.

Bureau du Comité de Dégustation[modifier | modifier le code]

Chaque matin, à la même heure, les huit membres du Comité de Dégustation se réunissent dans la salle de dégustation Raymond Fillioux située dans la cour d’honneur de la Richonne, au cœur de Cognac, pour déguster les eaux-de-vie et suivre leur évolution gustative et leur potentiel dans la composition des cognacs Hennessy.

Quais Hennessy[modifier | modifier le code]

Les Quais Hennessy ont été imaginés en 1996 par l’architecte Jean-Michel Wilmotte à partir de trois éléments du monde du cognac : la pierre blanche rappelant le calcaire, le verre en référence aux bouteilles fabriquées à Cognac et le bois de chêne, élément indispensable à la fabrication des barriques.

Situé à Cognac, sur les bords de la Charente, ce bâtiment à l’architecture contemporaine présente de nombreuses expositions liées à l’histoire de la Maison ou mettant en scène des artistes de renom comme les peintres Picasso et Poliakoff, les dessinateurs Sempé et Savignac ou encore les photographes Marc Riboud en 2011, Todd Selby en 2012 ou plus récemment Jonathan Mannion.

La collection des cognacs Hennessy[modifier | modifier le code]

  • Hennessy Very Special
  • Hennessy Black
  • Hennessy Pure White
  • Hennessy Classivm
  • Hennessy V.S.O.
  • Hennessy Fine de Cognac
  • Hennessy Fine Champagne
  • Hennessy X.O
  • Hennessy Privé
  • Hennessy Paradis
  • Hennessy Paradis Impérial
  • Richard Hennessy

Hennessy X.O[modifier | modifier le code]

Le Hennessy X.O a été créé sous l'impulsion de Maurice Hennessy en 1870 pour sa dégustation personnelle et celle de son cercle d'intimes. Le nom de X.O lui est donné pour le caractère « extra-old » des eaux-de-vie[Lesquelles ?] qui le composent.

La qualité X.O apparait pour la première fois dans les livres de la Maison Hennessy en 1870. Le dépôt au Greffe du Tribunal de Commerce de Cognac date de la même année. X.O sera commercialisé et expédié en Irlande dès 1870 puis en Chine, à Shanghai dès 1872[réf. nécessaire].

Hennessy X.O, l’original de la famille Extra Old, sera relancé en 1947 dans la carafe à pampres dessinée par Gérald de Geoffre de Chabrignac, arrière-petit-fils de Maurice Hennessy.

Hennessy et les cocktails[modifier | modifier le code]

Dès 1806, le cognac était largement utilisé en cocktail et en long drink par les meilleurs barmen pour son caractère aromatique et raffiné. L’épidémie de phylloxera, qui a décimé le vignoble charentais à la fin du XIXe siècle, alliée aux effets restrictifs de la prohibition ont fait du cognac un produit consommé de manière plus parcimonieuse après 1900.

Les recettes développées par Hennessy sont nombreuses et s’adaptent aux particularités des différents pays. Ainsi en 1937, dans l’état de Colombie aux États-Unis, on préfèrera boire un Stinger cocktail à base de Hennessy étoiles et de sirop de menthe alors qu’à New York à la même époque on boira un Brandy Sour. En Afrique et dans les pays d’Amérique latine, le Hennessy and Soda ou le Hennessy and Water sont les cocktails les plus appréciés.

La mode du cocktail réapparaît dans les années 1970. Hennessy crée le « Lutteur III » en hommage au cheval Hennessy vainqueur du Grand National, le « Highball » en souvenir de la grande époque du Mexique, le « Prince de Galles » célébrant des liens privilégiés avec la famille royale d’Angleterre ou le « Charente Maritime » du nom du futur grand bateau ailé d’Isabelle Autissier.

En 2009, Hennessy crée Hennessy Remixed, collaboration entre les experts de Hennessy et des spécialistes de la création de cocktails. S’appuyant sur les arômes naturels du cognac, Hennessy Remixed propose des associations pertinentes entre les saveurs de Very Special, VSOP et Fine de Cognac et des arômes de qualité.

Événements Hennessy à travers le monde[modifier | modifier le code]

Hennessy Gold Cup[modifier | modifier le code]

Hennessy a célébré en 2013 la 55e édition de la Hennessy Gold Cup à Newbury, en Angleterre, et la 27 ème édition de la Irish Hennessy Gold Cup à Leopardstown, en Irlande. Désormais l’une des plus importantes courses d’obstacles d’Angleterre et d’Irlande, cette manifestation réunit de nombreuses personnalités du monde de l’équitation, de la mode et du spectacle, en même temps que les chevaux les plus réputés d’Irlande et de Grande-Bretagne.

Prix du journalisme littéraire[modifier | modifier le code]

Le Prix Hennessy du Journalisme Littéraire distingue chaque année un journaliste pour l’ensemble de ses écrits parus dans la presse francophone sous forme de critiques, chroniques, enquêtes et reportages.

Le jury de professionnels récompense la justesse d’analyse, la qualité de l’écriture et la manière de susciter la curiosité des lecteurs, rendant hommage au journaliste littéraire pour sa plume, son indépendance d’esprit et sa capacité à faire découvrir de la littérature de qualité et de nouveaux talents.

C’est finalement le journaliste Philippe Delaroche du magazine Lire qui a remporté l’édition 2013.

Les Journées Particulières[modifier | modifier le code]

LVMH, à travers « les Journées Particulières », rend hommage à l’excellence artisanale de ses maisons. Ces « journées » célèbrent les nombreux métiers d’art et les savoir-faire d’exception que rassemble le groupe. En 2013, plus de 40 lieux d’exception ouvrent leurs portes, en France, en Italie, en Espagne, en Suisse, au Royaume-Uni et en Pologne, permettant les visites d’ateliers, de chais, de caves, d’hôtels particuliers, de demeures familiales, de boutiques historiques… A cette occasion, Hennessy ouvre aussi ses portes sur des lieux emblématiques : chai du Fondateur, bureau du comité de dégustation, tonnellerie…

Festival Cognac Blues passions[modifier | modifier le code]

La Maison Hennessy soutient le festival Blues Passions de Cognac qui rassemble chaque été depuis plus de 20 ans les plus grandes personnalités du monde du Blues. Créé en 1994, ce festival a pour vocation de faire découvrir toute la richesse des musiques afro-américaines, en invitant toutes sortes d’artistes, des plus confidentiels aux plus renommés. Le festival Cognac Blues passions est inscrit comme patrimoine vivant dans le label Arts et Histoire.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]