Haydee Tamara Bunke Bider

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bider.
Haydee Tamara Bunke Bider

Haydee Tamara Bunke Bider (Buenos Aires, 19 novembre 1937 - Río Grande, 31 août 1967) était une révolutionnaire communiste argentine d'origine allemande, également connue sous le pseudonyme de Tania la guerrillera. Elle était la seule femme à combattre aux côtés de la poignée de guérilleros, regroupés au sein de l'Armée de libération nationale (ELN) dirigés par Che Guevara en Bolivie.

Biographie[modifier | modifier le code]

Tamara Bunke est née d'Erich Bunke et Nadia Bunker, communistes allemand qui avaient fui l'Allemagne nazie pour l'Argentine. En 1952, alors que le régime du général Juan Perón réprime les communistes, la famille s'installe en Allemagne de l'Est (RDA). À 18 ans, Tamara Bunke devient membre du Parti socialiste unifié d'Allemagne (Sozialistische Einheitspartei Deutschlands - SED), le parti unique de la RDA.

En 1960, Tamara Bunke, qui travaille comme interprète, rencontre Che Guevara, en visite officielle en RDA avec la délégation au commerce cubaine. Elle s'installe à Cuba en 1961 et travaille au ministère de l'Éducation, à l'Institut cubain pour l'amitié entre les peuples et à la Fédération des femmes cubaines.

Bunke arrive en Bolivie en novembre 1964 sous le nom de Laura Gutierrez Bauer. Elle y travaille comme institutrice et doit réunir des informations sur la haute société bolivienne. Elle se joint à un groupe de guérilleros mené par Juan Vitalio Acuña Núñez, peut-être même contre la volonté de Che Guevara qui dirigeait la campagne de guérilla.

Le 31 août 1967, à Vado del Yeso, les soldats boliviens tendent une embuscade au groupe et tuent la plupart de ses membres. Tamara Bunke est tuée alors qu'elle traversait un cours d'eau, son corps est emporté par les flots. Son cadavre sera retrouvé le 6 septembre ; elle sera enterrée le lendemain.

La dépouille de Tamara Bunke sera retrouvée le 13 octobre 1998 près des dépouilles d'autres membres du groupe de Guevara en Bolivie. Les corps seront transférés à Cuba puis enterrés de nouveaux ensemble. Elle est devenue une des martyres de la Révolution cubaine.

Liens externes[modifier | modifier le code]