HD 188753

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

HD 188753

Description de l'image  Triple-star sunset.jpg.

Époque J2000.0

Données d'observation
Ascension droite 19h 54m 58,37s
Déclinaison +41° 52′ 17,51″
Constellation Cygne
Magnitude apparente 7,43
Distance 149 al
Type spectral K0

Autres désignations

BD+41 3535, HIP 98001, SAO 48968, CCDM J19550 +4152AB

HD 188753 est un système d'étoiles triple (HD 188753A, HD 188753B, HD 188753C), dans la constellation du Cygne.

Il est connu pour abriter au moins une exoplanète, HD 188753 Ab, la première qui aurait été découverte dans un système à trois étoiles[1].

Le système stellaire[modifier | modifier le code]

HD 188753 Ab se trouve dans un système où deux étoiles (HD 188753 B et C) orbitent l'une autour de l'autre, tout en tournant autour d'une troisième étoile centrale (HD 188753 A). Ce système se trouve à environ 149 années-lumière de la Terre et est dans la constellation du Cygne.

Les deux étoiles tournant l'une autour de l'autre le font en 156 jours et effectuent une révolution autour de l'étoile principale en 25,7 années à une distance de 12,3 UA.

Les étoiles doubles ou triples représentent plus de la moitié des étoiles présentes dans l'Univers. Si jusqu'à maintenant la plupart des découvertes d'exoplanètes ont été faites autour d'étoiles simples, c'est parce que la détection est plus facile. Maciej Konacki a dû modifier la technique habituellement utilisée pour faire le tri dans les différentes lumières produites par les trois étoiles et ainsi débusquer HD 188753 Ab.

Le système planétaire[modifier | modifier le code]

Article détaillé : HD 188753 Ab.
Caractéristiques des planètes du système HD 188753
Planète Masse Demi-grand axe (Ua) Période orbitale (jours) Excentricité Rayon
HD 188753 Ab >1,14 ± 0,1 MJ 0,0446 ± 0,001 3,3481 ± 0,0009 0,00

HD 188753 Ab, gravite autour de l'étoile principale et est de type Jupiter chaude (Hot Jupiter en anglais), c'est-à-dire que c'est une géante gazeuse comme Jupiter, mais qu'elle est bien plus proche de son étoile que ne l'est Jupiter du Soleil.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Konacki M. 2005, Nature (journal), v.436, p.230-233, An extrasolar giant planet in a close triple-star system, Résumé disponible sur ADS : 2005Natur.436..230K