Hémopathie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

L'hémopathie désigne les maladies du sang qui touchent les érythrocytes, les leucocytes et les plaquettes. Le terme hémopathie est né au XIXe siècle et est composé des racines grecques hémo = sang et de -pathie, tiré du grec pathos, « ce qu'on éprouve ».

Les hémopathies touchent la production du sang et de ses composants, tels les cellules sanguines, l'hémoglobine, les protéines sanguines, le mécanisme de la coagulation, etc.

Les pathologies peuvent concerner chacun de ces éléments. Tous ces éléments

  • doivent être produits en quantité normale (sans défaut ou excès de production pour quelque cause que ce soit -génétique, carentielle, physique…),
  • doivent être fonctionnels (pas d'anomalies génétiques, ou d'altération de quelque origine qu'elle soit), et
  • doivent avoir une durée de vie normale (pas de destruction ou consommation rapide ou excessive).

L'étude de l'étiologie, le diagnostic, le traitement, le pronostic, et la prévention des maladies du sang constituent le domaine de l'hématologie et de l'hémothérapie. Les spécialistes médicaux de ce domaine sont appelés des hématologistes.

Classification des maladies[modifier | modifier le code]

On distingue :

Étiologie des problèmes hématologiques[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Pléiocytose : Définition vulgaris-medical