Grain de Fordyce

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Grains de Fordyce
Agrandissement

Les grains de Fordyce sont des glandes sébacées (glandes qui sécrètent du sébum), situées sur les lèvres, les joues mais aussi la verge, les petites lèvres chez la femme, et pouvant ressembler pour les plus gros à des boutons d'acné[1]. Ils prennent le plus souvent la forme de grains de teinte plus claire que la peau de la verge et sont particulièrement visibles lors de l'érection[2]. Ils constituent parfois des papules perlées blanches sur la couronne du gland. Ils peuvent apparaître après stimulation hormonale des glandes sébacées, lors de l'adolescence. On estime[réf. souhaitée] que la moitié des individus porteraient ce genre de grains.

Il ne s'agit pas d'une maladie. Bien que leur aspect puisse être étonnant, les grains de Fordyce ne sont aucunement dangereux ni contagieux. C'est une simple particularité physiologique, au même titre que les grains de beauté. Les dermatologues considèrent ce « problème » comme bénin[réf. souhaitée].

Note : La circoncision ne prévient en rien cette manifestation physiologique.

N.B. : Dans l'antiquité, et plus particulièrement dans les civilisations grecques et romaines, les grains de Fordyce étaient considérés comme un signe de puissance sexuelle.[réf. souhaitée]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. RA. Monteil. « Les grains de Fordyce : maladie, hétérotopie ou adenoma ? Étude histologique et ultrastructurale (Fordyce's spots: disease, heterotopia or adenoma? Histological and ultrastructural study) » J Biol Buccale 1981 Jun;9(2):109-28. PMID 6943138
  2. (en) William H. Goeckerman « Fordyce's condition of the penis. Report of a case » Arch Derm Syphilol. 1926;14(1):50-52. DOI:10.1001/archderm.1926.02370190063008

Liens externes[modifier | modifier le code]