Gilles Meloche

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Meloche.

Gilles Meloche

Description de l'image  Gilles Meloche 2011-12-03.JPG.
Nationalité Drapeau du Canada Canada
Né le 12 juillet 1950,
Montréal (Canada)
Entraîneur des gardiens
Équipe LNH Penguins de Pittsburgh
Activité Depuis 1989
Joueur retraité
Position Gardien de but
A joué pour Blackhawks de Chicago
Generals de Flint
Golden Seals de la Californie
North Stars du Minnesota
Barons de Cleveland
Penguins de Pittsburgh
Repêc. LNH 70e choix au total, 1970
Blackhawks de Chicago
Carrière pro. 19701988

Gilles Meloche (né le 12 juillet 1950 à Montréal ville de la province de Québec au Canada) est un ancien gardien de but professionnel de hockey sur glace. Il est aujourd'hui membre de l'équipe dirigeante des Penguins de Pittsburgh de la Ligue nationale de hockey en tant que responsable des gardiens de l'équipe ainsi que ceux des Penguins de Wilkes-Barre/Scranton de la Ligue américaine de hockey[1].

Carrière[modifier | modifier le code]

Carrière de joueur[modifier | modifier le code]

Meloche débute sa carrière en jouant dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec pour les Maple Leafs de Verdun en 1969-70. Dès sa première saison il fait sensation dans la LHJMQ et est sélectionné dans la première équipe type de la saison alors que son équipe perd au second tour de la Coupe Memorial[2]. Il participe au repêchage d'entrée dans la Ligue nationale de hockey de l'été suivant et est choisi par les Blackhawks de Chicago lors de la cinquième ronde, le 70e joueur au total. Troisième gardien derrière Tony Esposito, le titulaire de l'équipe, il joue deux matchs de la saison 1970-71 dans la LNH et passe le reste de son temps dans la Ligue internationale de hockey avec les Generals de Flint[3].

En octobre 1971, il rejoint les Golden Seals de la Californie en compagnie de Paul Shmyr et en retour de Gerry Desjardins. Âgé de 21 ans, il est le gardien numéro un de l'équipe pour la saison régulière et pour les saisons suivantes. Malgré tout, l'équipe est en difficulté et ne parvient pas à une seule fois à se qualifier pour les séries. La franchise déménage et Gilles Meloche suit son équipe qui prend alors le nom de Barons de Cleveland. Cette nouvelle aventure ne durera que deux saisons pour les Barons et Meloche et toujours sans aucun match dans les séries de la Coupe Stanley, il déménage une nouvelle fois.

Sa nouvelle équipe est celle des North Stars du Minnesota et il parvient pour la première fois de sa carrière dans les séries à l'issue de la saison 1979-80. L'équipe perd au troisième tour avec un blanchissage lors du second tour contre les Canadiens de Montréal. Finalement l'équipe perd au troisième tour contre les Flyers de Philadelphie[4]. Les Canadiens étaient alors menés par Guy Lafleur et déjà vainqueurs lors des quatre dernières saisons de la Coupe Stanley.

Lors du mois de février 1980, il est sélectionné pour jouer le 32e Match des étoiles remportant la confrontation avec sa sélection[2]. Lors de la saison suivante, il forme un des meilleurs tandems de la ligue avec Don Beaupre et ensemble ils emmènent leur équipe en finale de la Coupe[5]. Une nouvelle fois sélectionné pour le 34e Match des étoiles, il reste avec les North Stars jusqu'à l'issue de la saison 1984-85.

Entre temps, en 1982, il est sélectionné pour jouer avec l'équipe du Canada lors du championnat du monde. Il remporte alors la médaille de bronze aux côtés de Wayne Gretzky[6]. Le 31 mars 1985, il est échangé aux Oilers d'Edmonton en retour de Paul Houck mais quelques mois plus tard, il rejoint les Penguins de Pittsburgh en retour de Marty McSorley, Craig Muni et Tim Hrynewich[2]. Il joue alors aux côtés de Mario Lemieux mais au bout de trois saisons, il décide de mettre fin à sa carrière de joueur.

Au cours de sa carrière, il aura joué un total de 788 matchs dans la LNH pour 270 victoires, 351 défaites et 131 matchs nuls avec une moyenne de 3,64 buts encaissés par matchs[1].

Carrière d'entraîneur[modifier | modifier le code]

En 1989, il rejoint l'équipe dirigeante des Penguins à la fois pour être recruteur pour l'équipe mais également en tant qu'entraîneur des gardiens de Penguins : Wendell Young, Tom Barrasso ou encore Frank Pietrangelo. Il va rester au sein du club pendant toutes les années suivantes, remportant la Coupe Stanley en 1991 puis en 1992[7]. Dernièrement, il a pris sous son aile les gardiens des Penguins de Wilkes-Barre/Scranton de la Ligue américaine de hockey. Il va notamment aider Jocelyn Thibault à se retourner après une série de blessures en 2004 mais également Marc-André Fleury lors de la saison 2007-08. Il travaille alors avec Michel Therrien aux côtés de André Savard et de Mike Yeo[8]

Parenté dans le sport[modifier | modifier le code]

Son fils Éric est un joueur professionnel de hockey sur glace.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) Biographie de Meloche sur http://penguins.nhl.com/.
  2. a, b et c (en) Biographie sur http://www.legendsofhockey.net/.
  3. (en) Fiche de carrière sur http://www.hockeydb.com.
  4. (en) Résultats des séries de 1980 sur http://www.hockeydb.com.
  5. (en) Effectif des North Stars pour la saison 1980-81 sur http://www.hockeydb.com/.
  6. (fr) Championnat du monde 1982 sur http://hockey365.celeonet.fr.
  7. (en) Saison 1990-91 des Penguins sur http://www.pittsburghhockey.net/.
  8. (en) Présentation des assistants de Therrien sur http://www.pittsburghlive.com/.

Voir aussi[modifier | modifier le code]