Michel Therrien

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Therrien.

Michel Therrien

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Michel Therrien avec les Penguins de Pittsburgh

Surnom(s) Bulldog[1]
Nationalité Drapeau du Canada Canada
Né le 4 novembre 1963,
Montréal (Canada)
Entraîneur chef
Équipe LNH Canadiens de Montréal
A entraîné Canadiens de Fredericton (LAH)
Citadelles de Québec (LAH)
Penguins de WBS (LAH)
Penguins de Pittsburgh (LNH)
Activité Depuis 1990
Joueur retraité
A joué pour Voyageurs de la Nouvelle-Écosse (LAH)
Canadiens de Sherbrooke (LAH)
Admirals de Milwaukee (LIH)
Skipjacks de Baltimore (LAH)
Carrière pro. 1983 – 1987

Michel Therrien (né le 4 novembre 1963 à Montréal, dans la province de Québec, au Canada) est un joueur et entraîneur de hockey sur glace canadien.

Carrière[modifier | modifier le code]

Carrière de joueur[modifier | modifier le code]

Michel Therrien est un défenseur qui a évolué dans la ligue de hockey junior majeur du Québec pendant quatre années de 1980 à 1983. Au cours de ce séjour, il a porté les couleurs des Remparts de Québec, des Saguenéens de Chicoutimi et des Chevaliers de Longueuil[2].

En 1983-84, il fait ses débuts dans la Ligue américaine de hockey pour les Voyageurs de la Nouvelle-Écosse dans leur dernière saison d'existence[3]. L'équipe prend alors la direction de Sherbrooke et le nom de Canadiens, en rapport à la franchise propriétaire de l'équipe : les Canadiens de Montréal de la Ligue nationale de hockey. Il va être un des artisans de la victoire de son équipe dès cette première saison dans cette nouvelle ville pour la conquête de la Coupe Calder[4]. Il joue alors aux côtés de Patrick Roy, Stéphane Richer ou encore Brian Skrudland[5]. La saison suivante, il s'expatrie en France aux Chamois de Chamonix puis, après une dernière saison en 1986-87 avec les Skipjacks de Baltimore, une grave blessure au genou met fin à sa carrière de joueur à l'âge de 24 ans.

Carrière d'entraîneur[modifier | modifier le code]

Les débuts en ligue mineure[modifier | modifier le code]

Il débute sa carrière d'entraîneur avec le Titan de Laval en 1990 dans la ligue de hockey junior majeur du Québec pour un court passage de trois matchs derrière le banc. Il prend réellement la direction de l'équipe en 1993-94 et occupe le poste pendant deux saisons remportant le trophée Ron Lapointe du meilleur entraîneur de la saison en 1994-95[6]. Il prend ensuite les commandes des Prédateurs de Granby et mène son équipe à la première place de sa conférence[7] puis à la victoire de la Coupe Memorial[8]. Therrien entraîne encore une saison l'équipe mais celle-ci perd en demi-finale des séries de la ligue contre les Foreurs de Val-d'Or. Il remporte tout de même à titre personnel, le trophée Paul Dumont de la personnalité de l'année dans la LHJMQ[6].

L'équipe mettant la clé sous la porte, Therrien se retrouve sans équipe à diriger avant d'être embauché par son ancienne équipe en tant que joueur : les Canadiens de la LAH qui jouent désormais à Fredericton. La franchise étant déménagée à Québec, il suit l'équipe et dirige alors les Citadelles de Québec pendant 99 parties les menant au titre de champion de division en 1999-2000. L'équipe est alors battue au premier tour des séries par les Bruins de Providence mais Therrien commence à intéresser les dirigeants des Canadiens de la LNH[9].

Avec les Canadiens de Montréal[modifier | modifier le code]

Le 20 novembre 2000, après un mauvais début de saison les Canadiens de Montréal font de lui leur nouvel entraîneur-chef en remplacement d'Alain Vigneault. Therrien, à sa première saison, connaît une difficile campagne qui se termine avec une faible récolte de 70 points. La saison suivante commence mal avec la perte du capitaine de l'équipe, Saku Koivu mais l'équipe parvient tout de même à se qualifier pour les séries en battant les Sénateurs d'Ottawa 4 à 3 lors du retour de Koivu, qui vient de vaincre le cancer. Les Canadiens parviennent ensuite à battre les Bruins de Boston pour accéder à la demi-finale de la conférence de l'est.

Lors de la demi-finale, ils mènent la série 2 victoires à 1, et la partie 3 à 0 contre les Hurricanes de la Caroline. Stéphane Quintal écope alors d'une punition. Therrien argumente avec l'officiel Kerry Fraser et écope à son tour d'une punition pour conduite anti-sportive. Les Canadiens laissent alors filer leur avance et perdent 4 à 3 avant de subir deux autres revers 5 à 1 et 8 à 2[10] et d'être éliminés.

Le 17 janvier 2003, il est renvoyé par la direction des Canadiens suite à un début de saison sans précédent pour les Canadiens avec seulement deux victoires en douze matchs et est remplacé par Claude Julien. Il est alors le sixième entraîneur de la saison 2002-03 à perdre son poste[11].

De retour dans l'organisation des Penguins[modifier | modifier le code]

Il ne reste pas longtemps sans travail et rejoint le club-école des Penguins de Pittsburgh dans la ligue américaine de hockey, les Penguins de Wilkes-Barre/Scranton pour la saison suivante. Dès cette première saison derrière le banc des Wilkes-Barre/Scranton, Therrien va mener son équipe à la finale de la Coupe Calder, finale perdue en quatre matchs contre les Admirals de Milwaukee. Il va encore rester une saison supplémentaire derrière le banc des Penguins de la LAH dirigeant des joueurs comme Michel Ouellet, Colby Armstrong, Tom Kostopoulos, Maxime Talbot, Marc-André Fleury ou encore Dany Sabourin[12]. Après 25 matchs au cours de la saison 2005-06, il connaît le meilleur début de saison de l'histoire de la LAH avec 21 victoires, 1 défaite et 2 matchs nuls[8]. Dans le même temps, les Penguins de Pittsburgh sont en mauvaise position dans la LNH avec seulement 8 victoires en 31 matchs. L'entraîneur de la LNH, Ed Olczyk, est donc remplacé par celui de la LAH, Therrien, le 15 décembre[13].

Lors de la première saison de Therrien derrière le banc des Penguins et malgré la présence de joueurs comme Sidney Crosby, l'équipe finit à la dernière place de la division Atlantique. L'équipe des Penguins 2006-07 est bien meilleure et se qualifie pour la première fois aux séries éliminatoires depuis 2002. Le dernier jour possible des transferts au cours de la saison régulière, Laraque vient renforcer l'équipe des Penguins[14]. l'équipe va tout de même perdre au premier tour contre les Sénateurs d'Ottawa. Therrien est à titre personnel mis en avant en faisant partie de la liste des trois entraîneurs pressentis pour remporter le trophée Jack Adams du meilleur entraîneur de la saison. Les deux autres entraîneurs qui peuvent alors recevoir le trophée Adams sont Lindy Ruff et Alain Vigneault, ancien entraîneur des Canadiens de Montréal avant Therrien[15]. Ironie du sort, Vigneault, entraîneur des Canucks de Vancouver remporte le trophée[16]. Le 15 février 2009, en raison de résultats décevants de l'équipe, il est congédié par les Penguins[17].

À nouveau avec les Canadiens[modifier | modifier le code]

Le 5 juin 2012, il est nommé entraineur chef des Canadiens de Montréal[18] qui viennent de terminer la saison à la dernière place de la conférence Est[19] et à l'antépénultième de la LNH[20]. Lors de la saison 2012-2013, sa première saison depuis son retour avec le Canadien, il mène l'équipe au sommet de la division nord-est et deuxième de la conférence de l'Est, mais ils sont rapidement éliminé au premier tour des éliminatoires en 5 matchs par les Sénateurs d'Ottawa.

Statistiques[modifier | modifier le code]

Pour les significations des abréviations, voir statistiques du hockey sur glace.

Statistiques de joueur[2]
Saison Équipe Ligue Saison régulière Séries éliminatoires
PJ  B   A  Pts Pun PJ  B   A  Pts Pun
1980-1981 Remparts de Québec LHJMQ 60 4 19 23 77          
1981-1982 Remparts de Québec LHJMQ 11 0 7 7 19          
1981-1982 Saguenéens de Chicoutimi LHJMQ 50 4 19 23 108 20 2 1 3 20
1982-1983 Chevaliers de Longueuil LHJMQ 64 9 42 51 98 15 2 8 10 23
1983-1984 Voyageurs de la Nouvelle-Écosse LAH 73 7 34 41 40 11 1 4 5 37
1984-1985 Canadiens de Sherbrooke LAH 63 2 23 25 32 14 2 2 4 6
1985-1986 Admirals de Milwaukee LIH 2 1 1 2 0          
1986-1987 Skipjacks de Baltimore LAH 70 7 16 23 48          
Statistiques d'entraîneur[2]
Saison Équipe Ligue PJ  V   D   N   Pr % V Séries éliminatoires
1990-1991 Titan de Laval LHJMQ 3 2 1 0 0 66,7 % Ne finit pas la saison à la tête de l'équipe
1993-1994 Titan de Laval LHJMQ 58 41 16 1 0 71,6 % Symbol support vote.svg 4-1 Tigres de Victoriaville
Premier round-robin
Symbol support vote.svg 4-0 Harfangs de Beauport
Symbol oppose vote.svg 2-4 Saguenéens de Chicoutimi
1994-1995 Titan Collège Français de Laval LHJMQ 72 48 22 2 0 68,1 % Symbol support vote.svg 4-0 Tigres de Victoriaville
Premier round-robin
Symbol support vote.svg 4-1 Cataractes de Shawinigan
Symbol oppose vote.svg 1-4 Olympiques de Hull
1995-1996 Prédateurs de Granby LHJMQ 70 56 12 2 0 81,4 % Premier round-robin
Symbol support vote.svg 4-1 Laser de Saint-Hyacinthe
Symbol support vote.svg 4-1 Saguenéens de Chicoutimi
Symbol support vote.svg 4-1 Harfangs de Beauport
 Champion de la Coupe Memorial
1996-1997 Prédateurs de Granby LHJMQ 70 44 20 6 0 67,1 % Symbol oppose vote.svg 1-4 Foreurs de Val-d'Or
1997-1998 Canadiens de Fredericton LAH 80 33 32 10 5 50,6 % Symbol oppose vote.svg 1-3 Pirates de Portland
1998-1999 Canadiens de Fredericton LAH 80 33 36 6 5 48,1 % Symbol support vote.svg 3-2 Maple Leafs de Saint-Jean
Symbol support vote.svg 4-0 Flames de Saint-Jean
Symbol oppose vote.svg 2-4 Bruins de Providence
1999-2000 Citadelles de Québec LAH 80 37 34 5 4 51,9 % Symbol oppose vote.svg 0-3 Bruins de Providence
2000-2001 Citadelles de Québec LAH 19 12 6 1 0 65,8 % Ne finit pas la saison à la tête de l'équipe
2000-2001 Canadiens de Montréal LNH 62 23 27 6 6 46,8 % Non qualifiés
2001-2002 Canadiens de Montréal LNH 82 36 31 12 3 53 % Symbol support vote.svg 4-2 Bruins de Boston
Symbol oppose vote.svg 2-4 Hurricanes de la Caroline
2002-2003 Canadiens de Montréal LNH 46 18 19 4 5 48,9 % Ne finit pas la saison à la tête de l'équipe
2003-2004 Penguins de WBS LAH 80 34 28 10 8 53,8 % Symbol support vote.svg 4-3 Sound Tigers de Bridgeport
Symbol support vote.svg 4-2 Phantoms de Philadelphie
Symbol support vote.svg 4-3 Wolf Pack de Hartford
Symbol oppose vote.svg 0-4 Admirals de Milwaukee
2004-2005 Penguins de WBS LAH 80 39 27 7 7 57,5 % Symbol support vote.svg 4-2 Senators de Binghamton
Symbol oppose vote.svg 1-4 Phantoms de Philadelphie
2005-2006 Penguins de WBS LAH 25 21 1 2 1 90 % Ne finit pas la saison à la tête de l'équipe
2005-2006 Penguins de Pittsburgh LNH 51 14 29 8 0 35,3 % Non qualifiés
2006-2007 Penguins de Pittsburgh LNH 82 47 24 0 11 64 % Symbol oppose vote.svg 1-4 Sénateurs d'Ottawa
2007-2008 Penguins de Pittsburgh LNH 82 47 27 8 62,2 % Symbol support vote.svg 4-0 Sénateurs d'Ottawa
Symbol support vote.svg 4-1 Rangers de New York
Symbol support vote.svg 4-1 Flyers de Philadelphie
Symbol oppose vote.svg 2-4 Red Wings de Détroit
2008-2009 Penguins de Pittsburgh LNH 57 27 25 5 51,8 % Ne finit pas la saison à la tête de l'équipe
2012-2013 Canadiens de Montréal LNH 48 29 14 5 65,6 % Symbol oppose vote.svg 1-4 Sénateurs d'Ottawa
2013-2014 Canadiens de Montréal LNH 82 46 28 8 61 % Symbol support vote.svg 4-0 Lightning de Tampa Bay
Symbol support vote.svg 4-3 Bruins de Boston
Symbol oppose vote.svg 2-4 Rangers de New York

Trophées et honneurs[modifier | modifier le code]

Ligue de hockey junior majeur du Québec[modifier | modifier le code]

Ligue américaine de hockey[modifier | modifier le code]

Ligue nationale de hockey[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Article sur http://tsn.ca/.
  2. a, b et c (en) « Michel Therrien hockey statistics & profile », sur The Internet Hockey Database
  3. (en) Saison des Voyageurs sur http://www.hockeydb.com/.
  4. (en) Liste des vainqueurs de la Coupe Calder sur http://www.ahlhalloffame.com/.
  5. (en) Effectif des Canadiens de Frederiction 1984-85 sur http://www.hockeydb.com/.
  6. a et b (en) Liste des trophées de la LHJMQ sur http://www.lhjmq.qc.ca/.
  7. (en) Saison 1995-96 de la LHJMQ sur http://www.hockeydb.com/.
  8. a et b (en) Article sur la carrière de Therrien à l'occasion de son arrivée chez les Penguins de Pittsburgh, http://www.pittsburghlive.com/.
  9. (en) Classement de la LAH en 1999-2000 sur http://www.hockeydb.com/.
  10. (en) Résumé de la série de 2002 avec les Canadiens contre les Hurricanes sur http://www.cbc.ca/.
  11. (en) Article sur le renvoi de Therrien des Canadiens sur http://sportsillustrated.cnn.com/.
  12. (en) Effectif 2004-05 des Penguins de Wilkes-Barre/Scranton sur http://www.hockeydb.com/.
  13. (en) Saison 2005-06 des Penguins de Pittsburgh sur http://www.pittsburghhockey.net/.
  14. (en) Arrivée de Laraque aux Penguins en 2007, article sur nhl.com.
  15. (en) Article sur les nominations pour les trophées de la LNH 2006-07, article sur http://www.pittsburghlive.com/.
  16. (en) Bilan de la soirée des remises de trophées de la LNH 2006-07 sur http://www.nhl.com/.
  17. (en) Therrien relevé de ses fonctions, article sur http://penguins.nhl.com/.
  18. « Michel Therrien named coach of the Canadiens », sur www.nhl.com/ice,‎ 5 juin 2012 (consulté le 5 juin 2012)
  19. (en) « 2011-2012 Conference Standings », sur www.nhl.com (consulté le 5 juin 2012)
  20. (en) « 2011-2012 League Standings », sur www.nhl.com (consulté le 5 juin 2012)