Gilles De Bilde

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Gilles De Bilde
Pas d'image ? Cliquez ici.
Biographie
Nationalité Drapeau : Belgique Belge
Naissance 9 juin 1971 (43 ans)
Lieu Zellik
Poste attaquant
Parcours professionnel 1
Saisons Club M. (B.)
1992-1995 Drapeau de la Belgique Eendracht Alost
1995-1997 Drapeau de la Belgique RSC Anderlecht
1997-1999 Drapeau des Pays-Bas PSV Eindhoven
1999-2001 Drapeau de l'Angleterre Sheffield Wednesday
2001-2003 Drapeau de la Belgique RSC Anderlecht
2003-2004 Drapeau de la Belgique Lierse SK
2005-2007 Drapeau de la Belgique KVC Willebroek-Meerhof
Sélections en équipe nationale 2
Années Équipe M. (B.)
1994-2000 Drapeau : Belgique Belgique 25 (2)
2009- Drapeau de Belgique Belgique
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.

Gilles De Bilde, né le 9 juin 1971 à Zellik, est un joueur de football belge. Il évolue au poste d'attaquant, et compte 25 sélections pour les Diables Rouges avec lesquels il participa à l'Euro 2000.

Biographie[modifier | modifier le code]

Joueurs[modifier | modifier le code]

De Bilde commença le football en catégorie d'âge au Zellik Sport de 1981 à 1984, à Anderlecht (1984-1985), puis à nouveau au Zellik Sport (1985-1988). S'ensuivirent les débuts dans le football amateur au KHO Merchtem (1989-1992) puis les débuts en tant que professionnel et en Jupiler League avec l'Eendracht Alost (1992-1994).

Lors de la saison 1993-1994, les oignons[1] dirigés par Jan Ceulemans, néophyte dans la fonction d'entraîneur, parvinrent à gagner leur ticket pour la première division (via la victoire dans le tour final), et ce grâce à une équipe emmenée notamment par le défenseur nigérian Godwin Okpara[2] et par Gilles De Bilde, qui termina meilleur buteur de division 2.

La saison suivante, le promu alostois, renforcé entre autres par Jan Van Steenberghe et Yves Vanderhaeghe, fit mieux que bonne figure, atteignant une demi-finale de Coupe de Belgique de football et concluant la saison sur une 4e place qualificative pour la Coupe UEFA[3]. Cette saison-là, l'attaquant creva totalement l'écran en scorant à 21 reprises et remportant en décembre le Soulier d'or belge[4].

Ce qui lui valut un transfert chez le champion en titre, le RSC Anderlecht de Johan Boskamp, John Bosman, Pär Zetterberg, Graeme Rutjes, et Filip De Wilde. La période anderlechtoise du joueur (1995-1997) fut faste avec 22 buts en 46 matchs de championnat et cette période lui valut le surnom de « Ket »[5] de la part des supporters anderlechtois dont il est encore aujourd'hui l'une des grandes idoles[6]. C'est un match contre son ancien club, l'Eendracht Alost qui amena le départ de De Bilde à l'étranger. Lors d'un duel face à son ancien coéquipier, le rugueux Krist Porte, le Ket assena un coup de poing au visage de son adversaire. L'affaire fut portée en justice, et le joueur fut interdit de terrain pendant 2 mois par l'union belge. La suspension, les images impressionnantes de l'agression et du visage ensanglanté de Krist Porte, marquèrent fortement les esprits ce qui eut pour conséquences de donner définitivement une image d'enfant terrible au joueur, et de lui fermer provisoirement tout avenir sportif en Belgique[7].

Le PSV Eindhoven senti la bonne affaire, et engagea le jeune talent. L'attaquant y passa 3 saisons (1996-1999) et y rencontra deux autres talents belges : Marc Degryse et Luc Nilis. Si ses deux premières saisons en Hollande furent bonnes (champion en 1997 en inscrivant 7 buts en 8 matchs et 13 buts en 1997-1998), sa dernière saison au Phillips Stadion le fut moins, n'ayant que rarement la confiance de l'entraîneur Éric Gerets.

Gilles De Bilde traversa la manche à l'été 1999, recruté par le Sheffield Wednesday. Il fut régulièrement titulaire lors de sa première saison en Angleterre, la seconde année fut plus difficile, prêté notamment à Aston Villa.

En 2001-2002, c'est le grand retour du Ket au Parc Astrid, au RSC Anderlecht. Sous la férule de Aimé Anthuenis, il plante 11 roses dans une saison vierge de titre pour le club[8]. Après une saison 2002-2003 terne, De Bilde, vieillissant, termine sa carrière professionnelle au Lierse SK en 2003-2004. Le 24 avril 2004, après son dernier match pro contre Anderlecht, l'attaquant se retire et déménage à Marbella en Espagne.

En 2005, le buteur rentre en Belgique et s'affilie au KVC Willebroek-Meerhof, club du bas de classement en 3e division.

Reconversion[modifier | modifier le code]

Gilles De Bilde est également connu pour le grand amour qu'il porte à ses chiens ce qui l'amena à rater des entraînements ou des matchs[9], et ce qui lui causa des ennuis durant sa carrière[10]. Après sa carrière, il participa en tant que consultant à l'émission Studio 1 de la RTBF.

En 2009, il intègre l'équipe de Belgique de beach soccer dans le but de qualifier l'équipe pour la Coupe du monde de football de plage de 2011 qui aura lieu en Italie[11].

En mars 2011, il est condamné à un an de prison avec sursis pour violence intrafamilliale[12].

Carrière[modifier | modifier le code]

Saison Pays Club Matchs Buts
1994/95 Drapeau de la Belgique Belgique Eendracht Alost 33 21
1995/96 Drapeau de la Belgique Belgique RSC Anderlecht 28 15
1996/97 Drapeau de la Belgique Belgique RSC Anderlecht 18 7
1996/97 Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas PSV Eindhoven 8 7
1997/98 Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas PSV Eindhoven 21 13
1998/99 Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas PSV Eindhoven 20 4
1999/00 Drapeau de l'Angleterre Angleterre Sheffield Wednesday 38 10
2000/01 Drapeau de l'Angleterre Angleterre Aston Villa 4 0
2000/01 Drapeau de l'Angleterre Angleterre Sheffield Wednesday 7 0
2000/01 Drapeau de l'Angleterre Angleterre Sheffield Wednesday 14 3
2001/02 Drapeau de la Belgique Belgique RSC Anderlecht 27 11
2002/03 Drapeau de la Belgique Belgique RSC Anderlecht 17 3
2003/04 Drapeau de la Belgique Belgique RSC Anderlecht 0 0
2003/04 Drapeau de la Belgique Belgique Lierse SK 15 1
 
2005/06 Drapeau de la Belgique Belgique Willebroek-Meerhof    
2006/07 Drapeau de la Belgique Belgique Willebroek-Meerhof    

Palmarès[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Surnom des joueurs de l'Eendracht Alost
  2. Soulier d'ébène belge 1995
  3. La saison suivante, après avoir éliminé le Levski Sofia, Alost fut défait par l'AS Rome
  4. À noter que le résultat du scrutin fut grandement remis en cause, de nombreux observateurs jugèrent à l'époque que le brugeois Lorenzo Staelens (qui reçut le prix en 1999) méritait le prix. Gilles De Bilde n'ayant pas encore confirmé au plus haut niveau.
  5. Surnom amical donné aux gamins bruxellois.
  6. Le Kop anderlecthtois reprend encore couramment l'hymne « it's only one Gilles De Bilde... one Gilles De Bilde »
  7. concernant l'affaire De Bilde-Porte
  8. Statistiques du joueur à Anderlecht
  9. Voir article en anglais
  10. De Bilde in the dog house
  11. La belgique possède désormais une équipe nationale de beach soccer
  12. http://www.standaard.be/artikel/detail.aspx?artikelid=DMF20110315_021