Éric Deflandre

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Éric Deflandre
Eric Deflandre.jpg
Deflandre sous le maillot du RFC Liège
Biographie
Nationalité Drapeau : Belgique Belge
Naissance 2 août 1973 (41 ans)
Lieu Rocourt, Liège (Belgique)
Taille 1,81 m, 80 kg
Poste Défenseur
Parcours junior
Saisons Club
1984-1985 Drapeau : Belgique RFC Wandre-Union
1986-1991 Drapeau : Belgique RFC Liège
Parcours professionnel 1
Saisons Club M. (B.)
1991-1995 Drapeau : Belgique RFC Liège 94 (1)
1995-1996 Drapeau : Belgique KFC Germinal Ekeren 32 (2)
1996-2000 Drapeau : Belgique FC Bruges 119 (1)
2000-2004 Drapeau : France Olympique lyonnais 126 (0)
2004-2007 Drapeau : Belgique Standard de Liège 98 (1)
2007-2008 Drapeau : Belgique FCM Brussels M 14 (0)
2008-2009 Drapeau : Belgique FCV Dender EH 37 (0)
2009-2010 Drapeau : Belgique Lierse SK 21(0)
2010-2012 Drapeau : Belgique RFC Liège
Sélections en équipe nationale 2
Années Équipe M. (B.)
1996-2005 Drapeau : Belgique Belgique 57 (0)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.

Éric Deflandre, né le 2 août 1973 à Rocourt (Liège) en Belgique[1], est un footballeur belge évoluant au poste de défenseur. Sa place de prédilection sur le terrain est défenseur droit. Désormais retraité, il a été engagé par le Standard de Liège pour entraîner les défenseurs dans les équipes de jeunes.

Biographie[modifier | modifier le code]

En club[modifier | modifier le code]

Il commence sa carrière à Wandre en 1984, au bout d'un an, il rejoint le RFC de Liège où il signera son premier contrat pro en 1991. Après quatre saisons pro et 94 matchs, il rejoint le KFC Germinal Ekeren en 1995, il n'y jouera qu'une saison et partira pour le FC Bruges avec lequel il gagne son premier trophée en 1998 : il devient facilement Champion de Belgique avec Eric Gerets. Néanmoins, la même année le club connaît une grosse désillusion, ratant le doublé en finale avec une défaite 4-0 contre Genk. En 2000, c'est le départ pour l'étranger, il arrive au club de Lyon. Lors de la première saison, le club termine deuxième et gagne la Coupe de la Ligue. L'année suivante, c'est le début de la gloire pour le club lyonnais qui gagne son premier titre de champion de France, il le conservera sept saisons de suite. Au niveau européen, ils connaissent de bon résultats en Ligue des Champions mais ne peuvent dépasser les quarts de finale en 2004. Il retourne ensuite en Belgique au Standard de Liège, qui n'arrive pas à être champion de Belgique, échouant à la seconde place en 2006. La saison d'après, il est transféré au Mercato d'hiver au FCM Brussels M. Il n'y jouera que 12 matchs avant de changer à nouveau de club et de s'installer au FCV Dender EH, nouvel échec, il est prié de se trouver un nouveau club[2]. C'est donc le Lierse SK, à l'époque en D2, qu'il choisira avec comme objectif le retour en D1, ce sera chose faite en 2010. En septembre 2010, il signe au RFC Liège en Division 3. En mai 2012, il prend sa retraite sportive et signe dans son ancien club le Standard De Liège comme entraineur au centre de formation.

En sélection[modifier | modifier le code]

International belge, il a sauvé à plusieurs reprises des ballons sur la ligne (notamment contre les Pays-Bas en coupe du monde 1998 et contre la Croatie en 2001). Il a aussi enfilé les gants de gardien lors de l'Euro 2000, contre la Turquie alors que le gardien Filip De Wilde avait été exclu pour une faute hors du rectangle et que tous les remplacements avaient été effectués[3]. Il n'a joué que trois matchs de Coupe du monde[4]. Il a obtenu sa première sélection le 14 décembre 1996, contre les Pays-Bas, la Belgique s'inclina 3-0.

Statistiques[modifier | modifier le code]

Palmarès[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Fiche du joueur sur le site rfcliege.be
  2. Éric Deflandre prié de se chercher un nouveau club
  3. Éric Deflandre, le renard de nos surfaces
  4. Performances en compétitions FIFA