Georges Dumoulin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Dumoulin.

Georges Dumoulin est un syndicaliste français, né le 27 novembre 1877 à Ardres (Pas-de-Calais), mort le 30 mai 1963 à Annappes (Nord).

Biographie[modifier | modifier le code]

Jeune mineur, Georges Dumoulin découvre les luttes sociales, devient un dirigeant politique et syndical, et un internationaliste « zimmerwaldien » pendant la Grande Guerre.

Membre de la SFIO, il est, d'abord, trésorier de la CGT, avant de devenir secrétaire général de l'Union départementale CGT du Nord lors de la réunification syndicale de 1936. Il se présente à deux reprise aux élections législatives, sous l'étiquette SFIO.

Il est très proche de la LICA où il est très actif et qu'il cherche à implanter dans le Nord[1], il prend position contre l’antisémitisme en 1939 dans le journal de la LICA.

Dumoulin écrit dans L'Atelier, un hebdomadaire ouvriériste qui s'adonne pendant la guerre à un antisémitisme débridé et prône l’alignement du syndicalisme française sur l'Allemagne nationale-socialiste[2]. Membre de la commission permanente du Rassemblement national populaire (la plus haute instance du mouvement), il anime le centre syndicaliste de propagande tournée vers les ouvriers.

Il est membre, pour un temps, du Conseil national instauré par Vichy.

« Condamné à mort par contumace le 20 avril 1948, il se constitue prisonnier le 29 octobre 1951, condamné à 2 ans de prison le 15 octobre 1953 il se retire dans la région de Lille[3] »

Publications[modifier | modifier le code]

  • Les Syndicalistes français et la guerre, préface d'André Girard, Comité central des C.S.R., 1921
  • Carnets de Route, quarante années de la vie militante, préface de René Belin, Éditions de l'avenir, Lille, 1940.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Le Droit de vivre, 30 octobre 1937, 22 janvier 1938.
  2. Simon Epstein, Un paradoxe français, p. 220, op. cité
  3. Notice BnF no FRBNF121723429

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]