George Brown

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Ne doit pas être confondu avec George Brown (football) ni George Brown (militaire).
George Brown

George Brown (29 novembre 1818 - 9 mai 1880) était un homme politique et journaliste canadien d'origine écossaise.

Il a fondé le Toronto Globe (maintenant le Globe and Mail) et était un politicien réformiste qui appuyait la confédération canadienne. Il était un des pères de la Confédération, comme Sir John A. Macdonald et George-Étienne Cartier. Malgré les nombreux griefs que les Canadiens Français entretenaient sur l'Union, il croyait que la Confédération ne visait pas à trouver une solution aux conquis (le Bas-Canada, l'actuel Québec) mais plutôt aux problèmes dont se plaignent les conquérants (le Haut-Canada et les colonies du Golfe) face à Londres et aux conquis[1].

Son alliance avec les rouges du Canada-Est fut sabotée parce qu'il était perçu comme un séculariste anticlérical. Les réformistes irlandais choisirent en conséquence d'appuyer William Lyon Mackenzie.

Il est mort le 9 mai 1880 a Toronto suite a une infection cause par balle quelques semaines plus tôt.

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Lionel-Groulx, Notre maître le passé, tome 2, pages 235-239, Éditions 10-10, 1977

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Notices d’autorité : Fichier d’autorité international virtuel • International Standard Name Identifier • Système universitaire de documentation • Bibliothèque du Congrès • Gemeinsame Normdatei • WorldCat
  • James Maurice Stockford Careless. « Brown, George », dans The Canadian Encyclopedia. Historica Foundation, 2008
  • James Maurice Stockford Careless. « Brown, George », dans Dictionnaire biographique du Canada en ligne, Université Laval et University of Toronto, 2000
  • James Maurice Stockford Careless. George Brown, Don Mills, Ont. : Fitzhenry & Whiteside, 1979, 63 p. (ISBN 0-88902-667-X)
  • James Maurice Stockford Careless « George Brown and Confederation », dans Manitoba Historical Society Transactions, Series 3, number 26, 1969-1970.
  • Careless, James Maurice Stockford. Brown of The Globe, Toronto: Macmillan, 1959-1963, 2 volumes
  • Louis Le Jeune. « George Brown », dans Dictionnaire général de biographie, histoire, littérature, agriculture, commerce, industrie et des arts, sciences, mœurs, coutumes, institutions politiques et religieuses du Canada, vol. I, Ottawa : Université d'Ottawa, 1931, p. 252.
  • John Lewis. George Brown, Toronto : Morang, 1906, 281 p.
  • Alexander Mackenzie. The Life and Speeches of Hon. George Brown, Toronto : Globe Printing Company, 1882, 381 p. (en ligne)
  • David Lewis Macpherson. Letter on the Increasing Public Expenditure of Ontario, and a Reply to the Attacks of the Hon. Geo. Brown Thereon ..., Toronto : William, Sleeth and Macmillan, 1879
  • Egerton Ryerson. The School Book Question: Letters in Reply to the Brown-Campbell Crusade Against the Educational Department for Upper Canada..., Montreal : John Lovell, 1866, 67 p.
  • Egerton Ryerson. Dr. Ryerson's Letters in Reply to the Attacks of the Hon. George Brown, M.P.P., "Editor-in-Chief" and Proprietor of The Globe, Toronto : Lovell and Gibson, 1859
  • John Alexander Macdonald. Speech Delivered by Mr Macdonald Before the Committee Appointed to Examine the Charges Prefered by Him Against Mr Brown, Toronto ?: Lovell & Gibson, 1859?, 25 p.
  • Assemblée législative de la Province du Canada. Proceedings and Minutes of Evidence, Had Before the Select Committee, Appointed to Inquire into Certain Charges Against George Brown, Toronto : Lovell, 1856

Liens externes[modifier | modifier le code]

  • Claude Bélanger. « George Brown », dans L’Encyclopédie de l’histoire du Québec / The Quebec History Encyclopedia. Marianopolis College, mars 2006
  • Expérience politique fédérale — Bibliothèque du Parlement