Gare de Saint-Louis-la-Chaussée

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Saint-Louis-la-Chaussée
Image illustrative de l'article Gare de Saint-Louis-la-Chaussée
Signalisation de la halte SNCF.
Localisation
Pays France
Ville Saint-Louis
Quartier Neuweg
Adresse Rue des Pinsons
68300 Saint-Louis
Coordonnées géographiques 47° 36′ 34″ N 7° 31′ 52″ E / 47.609495, 7.53115347° 36′ 34″ Nord 7° 31′ 52″ Est / 47.609495, 7.531153  
Gestion et exploitation
Propriétaire RFF / SNCF
Exploitant SNCF
Services TER Alsace
Regio S-Bahn
Caractéristiques
Ligne(s) Strasbourg-Ville à Saint-Louis
Waldighoffen à Saint-Louis-la-Chaussée
Voies 2
Quais 2
Altitude 255 m
Historique
Mise en service vers 1920

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Saint-Louis-la-Chaussée

Géolocalisation sur la carte : Alsace

(Voir situation sur carte : Alsace)
Saint-Louis-la-Chaussée

Géolocalisation sur la carte : Haut-Rhin

(Voir situation sur carte : Haut-Rhin)
Saint-Louis-la-Chaussée

La gare de Saint-Louis-la-Chaussée (anciennement gare de Blotzheim-Neuweg) est une gare ferroviaire française des lignes de Strasbourg-Ville à Saint-Louis et de Waldighoffen à Saint-Louis-la-Chaussée, située à Neuweg quartier de la ville de Saint-Louis, dans le département du Haut-Rhin, en région Alsace. La gare de Saint-Louis (Haut-Rhin), gare principale, est située au centre-ville.

Elle est dénommée Blotzheim-Neuweg lorsqu'elle est mise en service, sans doute, en 1920. C'est une halte voyageurs de la Société nationale des chemins de fer français (SNCF) du réseau TER Alsace, desservie par des trains express régionaux.

Situation ferroviaire[modifier | modifier le code]

La gare de bifurcation de Saint-Louis-la-Chaussée est située au point kilométrique (PK) 132,378[1]. de la ligne de Strasbourg-Ville à Saint-Louis, entre les gares de Bartenheim et de Saint-Louis (Haut-Rhin), et au PK 19,7[1] de la Ligne de Waldighoffen à Saint-Louis-La Chaussée partiellement déclassée. Elle est établie à 255 mètres d'altitude.

Histoire[modifier | modifier le code]

L'avant-projet, de 1837, du chemin de fer de Strasbourg à Bâle prévoit l'installation d'une station à Blotzheim[2]. Mais la commune rejette ce projet[3] et la ligne ouvre en 1840 sans qu'il y ait de station pour desservir la commune.

Ce n'est que bien plus tard, dans un territoire annexé par l'Empire allemand, que le projet d'une ligne de Waldighoffen à Saint-Louis intègre la création d'une halte au point de rencontre entre la nouvelle ligne et celle de Strasbourg à Saint-Louis. Appelée « Blotzheim - Neuweg », cette halte, avec une disposition en Y, possède un quai sur chacune des lignes. Il semble qu'elle sera véritablement mise en service, en 1920, après la Première Guerre mondiale, par l'Administration des chemins de fer d'Alsace et de Lorraine (AL).

En 1937, la halte s'appelle toujours Blotzheim-Neuweg. Ce n'est sans doute qu'après 1958, changement du nom du village en Saint-Louis-la-Chaussée, qu'elle est renommée par la SNCF[4].

Service des voyageurs[modifier | modifier le code]

Accueil[modifier | modifier le code]

Halte SNCF, c'est un point d'arrêt non géré (PANG) à accès libre. Elle est équipée de deux quais avec abris et de panneaux lumineux[5].

Pour traverser les voies et passer d'un quai à l'autre il faut suivre le cheminement piétons qui permet le passage sous le pont ferroviaire.

Desserte[modifier | modifier le code]

Saint-Louis-la-Chaussée est une halte voyageurs SNCF du réseau TER Alsace desservie par des trains express régionaux de la relation : Mulhouse Ville - Bâle SNCF[5].

Intermodalité[modifier | modifier le code]

Le stationnement des véhicules est possible à proximité[5].

Nom de la gare[modifier | modifier le code]

Le nom de la station provient du village proche appelé « Blotzheim-Neuweg » à partir de 1830 avant d'être modifié en « Saint-Louis-La Chaussée » en 1958. Le village est renommé « Saint-Louis Neuweg » en 1990, mais cela n'est pas répercuté sur le nom de la halte par la SNCF[4].

Projet de suppression de la halte[modifier | modifier le code]

Dans le cadre du projet pour une liaison ferroviaire de desserte de l'Aéroport de Bâle-Mulhouse, il est prévu de supprimer « l’arrêt de Saint-Louis-la-Chaussée, où s’arrêtent aujourd’hui les trains omnibus »[6]. Une concertation avec le public a eu lieu du 6 mai au 20 juin 2013, l'enquête d'utilité publique est prévue vers 2014 et la réalisation est envisagée en 2018 - 2020[7].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Reinhard Douté, Les 400 profils de lignes voyageurs du réseau ferré français, volume 1, éditions La Vie du Rail, août 2011 (ISBN 978-2-918758-34-1), p. 66
  2. MM. Nicolas Koechlin et frères, « But de l'entreprise - avantages qu'on peut s'en promettre », dans avant-projet d'un chemin de fer de Strasbourg à Mulhouse et à Bâle, imprimerie P. Baret, Mulhouse, 1837 p.4 intégral (consulté le 6 novembre 2013°.
  3. Site blotzheim.fr : Historique de Blotzheim (consulté le 6 novembre 2013°.
  4. a et b Site saint-louis.fr : l'histoire de Neuweg (consulté le 6 novembre 2013).
  5. a, b et c Site SNCF TER Alsace : Gare de Saint-Louis-la-Chaussée lire (consulté le 6 novembre 2013)
  6. Site rff.fr : Dossier de publication des objectifs et des caractéristiques essentielles du projet, 2012 (consulté le 7 novembre 2013).
  7. Site eapbyrail.org Nouvelle liaison ferroviaire EuroAirport : où en sommes-nous ?(consulté le 7 novembre 2013).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]


Origine Arrêt précédent Train Arrêt suivant Destination
Mulhouse-Ville Bartenheim TER Alsace Saint-Louis (Haut-Rhin) Bâle SNCF