GNU IceCat

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
GNU IceCat
Image illustrative de l'article GNU IceCat
Logo

Développeur Projet GNU
Première version 2006
Dernière version 31.2.0 (le 21 octobre 2014,
il y a 3 jours
[1]
)
[+/-]
Écrit en C++, XUL, XBL, JavaScript, CSS[n 1]
Environnement GNU/Linux
Langue Multilingue
Type Navigateur Web
Licence MPL2.0, GPLv3 et LGPLv3
Site web (en) Site officiel

GNU IceCat (« chat de glace » en anglais) est un navigateur web. Anciennement connu sous GNU IceWeasel (« belette de glace »), c'est la version GNU de Mozilla Firefox. Il fait parti de GNUzilla qui est la version GNU de la suite Mozilla. Cette suite Internet libre est distribuée par la Free Software Foundation dans le cadre du projet GNU. Son objectif est de doter les distributions GNU/Linux des dernières technologies Mozilla tout en se libérant de contraintes liées à sa politique de marque.

GNUzilla et GNU IceCat garde la triple licence de Mozilla.

Pour l'instant, seul IceCat, le navigateur Web de la suite, est disponible en téléchargement.

IceCat[modifier | modifier le code]

IceCat est le navigateur Web de la suite GNUzilla. Son nom était à l'origine IceWeasel, mais il fut renommé pour éviter toute confusion avec le projet Iceweasel de Debian, ayant pris ce nom en premier[2]. L'appellation « icecat » (littéralement, « chat de glace ») est une allusion à « FireFox » (littéralement, « renard de feu »)[n 2].

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Les addons sont écrits en Javascript. Utilisation dune feuille de style pour le rendu des styles par défaut.
  2. Le nom du navigateur Firefox vient du panda roux (firefox en anglais), mais son logo représente un renard flamboyant (fire fox) ; le chat de glace fait référence au renard de feu. Voir l'article sur Firefox.