GNU C Library

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
GNU C Library
Image illustrative de l'article GNU C Library
Logo

Développeur Projet GNU
Première version 1987
Dernière version 2.20 (le 7 septembre 2014,
il y a 42 jours
[1]
)
[+/-]
Environnement Multiplateforme
Type bibliothèque
Licence GNU LGPL
Site web (en) Site officiel
GNU C Library

GNU C Library (glibc) est la bibliothèque standard C écrite par Roland McGrath pour le projet GNU. Il s'agit d'un logiciel libre, distribué selon les termes de la Licence publique générale limitée GNU. Son principal contributeur et mainteneur est aujourd'hui Ulrich Drepper.

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

En plus de fournir toutes les fonctionnalités requises par Unix98, Single UNIX Specification, POSIX (1c, 1d, et 1j), et certaines fonctionnalités requises par la norme ISO C99, glibc contient des extensions particulièrement utiles au développement dans le cadre du projet GNU.

La glibc est utilisée par différents types de systèmes : différents types de noyaux et différents types d'architectures. Elle est surtout présente dans les systèmes Linux sur une architecture x86, mais fonctionne aussi sur les architectures suivantes : x86, Motorola 680x0, DEC Alpha, PowerPC, ARM, ETRAX CRIS, MIPS, s390 et SPARC. Elle supporte les noyaux HURD et Linux, et des versions patchées peuvent fonctionner sur les noyaux FreeBSD et NetBSD (donnant alors les systèmes GNU/kFreeBSD et GNU/kNetBSD, respectivement). Sous une forme modifiée elle est utilisée par la libroot de BeOS, et par conséquent aussi par le système d'exploitation Haiku.

libc6[modifier | modifier le code]

La version 2 de la glibc est connue des utilisateurs de linux sous le nom libc6, car elle remplace l'ancienne bibliothèque C de Linux, qui était elle-même un fork d'une version antérieure de la glibc dont les versions allaient de 2 à 5. Ce nom est moins courant aujourd'hui, cependant dans les systèmes Linux elle est toujours appelée libc.so.6, et certains mainteneurs de paquets l'appellent encore libc6 (surtout ceux suivant la convention selon laquelle un nouveau nom doit correspondre à un nouveau paquet).

Alternatives[modifier | modifier le code]

Embedded GLIBC (EGLIBC) est une variante de glibc pour les systèmes embarqués. Elle est utilisée notamment par Debian.

uClibc est une alternative pour les appareils avec peu de mémoire.

Android, qui repose sur un noyau Linux sans pouvoir être qualifié de distribution GNU/Linux, utilise de son côté la Bionic libc.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Richard Stallman, Roland McGrath, Andrew Oram, Ulrich Drepper et Sandra Loosemore, The GNU C Library Reference Manual : for version 2.19, FSF,‎ 7 février 2014, 1064 p. (lire en ligne) ;

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « GNU C Library », sur directory.fsf.org, FSF,‎ 7 septembre 2014

Liens externes[modifier | modifier le code]