Frecce Tricolori

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Le badge de la Frecce Tricolori
La patrouille des Frecce Tricolori en vol de représentation

Les Frecce Tricolori (en français « Les flèches tricolores ») sont la patrouille acrobatique officielle de l'armée de l'air italienne. Créée en 1960, elle est constituée de neuf avions et d'un solo. C'est la patrouille acrobatique comportant le plus grand nombre d'avions.

Histoire[modifier | modifier le code]

Article connexe : Fête de la République.
Un Aermacchi MB-339PAN de la patrouille Frecce Tricolori

La première école de pilotage acrobatique a été créée en 1930 à Campoformio. La première formation comptait cinq Fiat C.R.20 et, dès le 8 juin 1930 pour la première manifestation aérienne, appelée Giornata dell'Ala, la patrouille présenta la figure bomba qui est très proche de la version actuelle. En 1932 elle s'équipa de Breda Ba.19, en 1934 de Fiat C.R.30 et en 1936 de Fiat C.R.32. La patrouille fut dissoute lors de la Seconde Guerre mondiale.

la Pattuglia Acrobatica Nazionale delle Frecce Tricolori

À partir de 1950 se succédèrent diverses patrouilles acrobatiques :

Vers la fin de l'année 1960 il fut décidé de mettre fin à la rotation des brigades et de créer une patrouille acrobatique nationale en sélectionnant les meilleurs pilotes. Cette patrouille fut baptisée Frecce Tricolori. Son nom complet est :

  • 313. Gruppo Addestramento Acrobatico ;
    Pattuglia Acrobatica Nazionale (PAN) Frecce Tricolori.

La livrée bleue des avions est soulignée par la bande tricolore qui parcourt les flancs du fuselage. Les surfaces inférieures sont gris clair tandis que l'écusson est jaune. La patrouille utilise à ses débuts des F-86 Sabre, puis des Fiat G.91R/PAN à partir de 1963, et passe sur Aermacchi MB-339PAN en 1982.

Accidents[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Accident de Ramstein.

Le 28 aout 1988, lors d'un meeting sur la base aérienne de Ramstein Air Base, en Allemagne, trois des dix avions de cette patrouille se percutent en vol et les débris du crash tuent soixante-sept spectateurs ainsi que les trois pilotes.

Galerie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :