Frédéric Soulier

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Soulier (homonymie).
Frédéric Soulier
[[Fichier:
Frédéric Soulier, Maire de Brive
|lang=fr|220px|alt=Image illustrative de l'article Frédéric Soulier|]]
Fonctions
Député de la Corrèze (2002-2007)
Gouvernement Ve République
Législature XIIe Législature
Groupe politique UMP
Maire de Brive-la-Gaillarde (2014-....)
Biographie
Date de naissance 8 décembre 1965
Lieu de naissance Brive-la-Gaillarde
Nationalité Française
Parti politique UMP
Résidence Brive-la-Gaillarde

Frédéric Soulier est un homme politique français, né le 8 décembre 1965 à Brive-la-Gaillarde (Corrèze).

Il est élu député le 16 juin 2002, pour la XIIe législature (2002-2007), battant le député PS sortant Philippe Nauche, dans la deuxième circonscription de la Corrèze. Il fait partie du groupe UMP.

Il est élu maire de Brive-la-Gaillarde lors des élections municipales de 2014, battant le maire PS sortant, Philippe Nauche à plus de 58,8%.

Mandats[modifier | modifier le code]

Travaux Parlementaires[modifier | modifier le code]

  • Membre de la Commission des Affaires Economiques,
  • Membre du Conseil National des Transports,
  • Membre de la mission d’information sur la sécurité du transport aérien,
  • Membre de la commission d’enquête sur les causes économiques et financières de la disparition d’Air LIB,
  • Membre de la Commission Supérieure du Service Public des Postes et communications Electroniques,
  • Rapporteur de la loi relative à la modernisation de la diffusion audiovisuelle et à la télévision du futur (TNT),
  • Rapporteur sur l’approche de l’Union européenne en vue du cycle du développement à l’O.M.C.

Parcours dans le secteur privé[modifier | modifier le code]

Frédéric Soulier a occupé les fonctions de conseiller de l’équipe Europe, chargé du développement des projets de concessions «facilities Management» chez SNC Lavalin. Il a rejoint le groupe en 2008, qui compte plus de 2500 personnes en France, comme conseiller du président et membre du management « Executive comitee Europe », et chargé des relations institutionnelles.  L’entreprise est dans les 3 premières places mondiales de l’ingénierie construction-exploitation, et en investissement dans les concessions d’infrastructures, plus de 8 milliards de dollars Canadien de CA, 34.000 personnes, présents dans plus de 100 pays, cotée à la bourse de Toronto.