Fanny (film, 1932)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Fanny.

Fanny

Réalisation Marc Allégret
Scénario Marcel Pagnol
Acteurs principaux
Sociétés de production Les Films Marcel Pagnol, Braunberger-Richebé
Pays d’origine Drapeau de la France France
Genre Mélodrame
Sortie 1932
Durée 140 minutes

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Fanny est un film français réalisé par Marc Allégret sorti en 1932, écrit par Marcel Pagnol d'après sa pièce éponyme.

Fanny est le deuxième volet de la trilogie marseillaise après Marius (1931).

Synopsis[modifier | modifier le code]

L'action se déroule entièrement sur le Vieux-Port de Marseille de l'entre-deux-guerres, où Marius, fils de César, a eu une aventure amoureuse avec Fanny, la fille de la voisine marchande de poissons. Attiré par la mer et peu conscient de ses vrais sentiments amoureux pour Fanny, Marius vient de réaliser son rêve, partir sur les mers et parcourir le monde.

Fanny, amoureuse et abandonnée, apprend qu'elle attend un enfant de Marius et se trouve donc, fille-mère sans mari, en position dramatique de déshonneur. Incapable d'assurer son propre avenir et celui de son enfant, elle accepte alors, avec l'approbation morale de sa mère et du père de Marius, César, de se marier avec un commerçant prospère du vieux port amoureux d'elle, Honoré Panisse, qui a trente ans de plus qu'elle. Il la prend en toute connaissance de cause, avec son enfant qu'il reconnaît et élèvera comme le sien ; Panisse leur apporte la sécurité, une honorabilité sociale retrouvée et un avenir assuré.

Quelques mois après le mariage et la naissance du bébé Césariot, Marius qui, durant son voyage lointain, a pris tardivement conscience de ses profonds sentiments amoureux pour Fanny, est de passage à Marseille. Il cherche à reconquérir Fanny, toujours amoureuse de lui et à reprendre son enfant. Mais Fanny et César, son père, l'en dissuadent au nom de l'honneur, et pour la sécurité et l'avenir de l'enfant.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Autour du film[modifier | modifier le code]

Chef-d'œuvre du cinéma français, cette comédie psychologique, morale et sociale, sur le thème dramatique des filles-mères, en un temps où les femmes se trouvaient perdues en cas d'enfant à élever seules, est en même temps un remarquable document sur le Vieux-Port de Marseille et sur les mœurs de l'époque.

Le film rencontra un succès encore plus vif que pour Marius qui avait contribué à la célébrité de Marcel Pagnol et de Raimu un an auparavant. Si une partie de la critique, nostalgique du cinéma muet moribond (le premier film parlant français date de 1930), s'en prit au film, Jean Renoir le défendit en ces termes : « Le cinéma tout court existait avant le parlant. Pas pour Pagnol. La parole lui est aussi indispensable que la couleur à Michel-Ange.[...] Le dialogue nous révèle un des nombreux secrets de l'être humain. Dans cette entreprise de découverte de l'homme, Pagnol est roi. Tout ce qu'il nous dit sur une scène ou dans un film concourt à nous révéler l'essentiel des êtres[3] ».

Adaptations[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. selon IMDB
  2. selon Unifrance
  3. Les Années Pagnol, textes réunis par Pierre Lagnan, FOMA Éditeur, 1989 (ISBN 9782880031299)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]