Elisabetta al castello di Kenilworth

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Elisabetta al castello di Kenilworth
Image décrite ci-après
Portrait du compositeur Gaetano Donizetti (1797-1848)

Genre opéra
Nbre d'actes 3
Musique Gaetano Donizetti
Livret Andrea Leone Tottola
Langue
originale
italien
Sources
littéraires
Amy Robsart de Victor Hugo
Leicester. La Neige d'Eugene Scribe
Durée
approximative
environ 2 h.
Dates de
composition
1829
Création 6 juillet 1829
Teatro San Carlo, Naples
Personnages
  • Elisabetta, Reine d'Angleterre (soprano)
  • Fanny (Mezzo-soprano)
  • Roberto, comte de Leicester (ténor)
  • Amelia Robsart, l'épouse secrète du précédent (soprano)
  • Waeney (baryton)
  • Lambourne (basse)
Airs

Elisabetta al castello di Kenilworth est un opéra en trois actes composé par Gaetano Donizetti en 1829. Le livret, en italien, est d'Andrea Leone Tottola d'après le drame en 5 actes de Victor Hugo intitulé Amy Robsart[1] et de Leicester. La Neige. Le valet de chambre, opéra-comique d'Eugène Scribe (1823). C'est le premier des opéras de Donizetti mettant en scène la reine Élisabeth Ire d'Angleterre. Les deux suivants s'intituleront respectivement : Maria Stuarda (1834) et Roberto Devereux (1837).

À son tour, Daniel Auber compose un autre opéra sur le même sujet, Leicester, ou Le château de Kenilworth (1823), d'après un roman de Walter Scott intitulé Kenilworth.

La Première d'Elisabetta al castello di Kenilworth a lieu au Teatro San Carlo de Naples le 6 juillet 1829.

Distribution[modifier | modifier le code]

Rôle Registre Premiere, 6 juillet 1829
(Chef d'orchestre: Nicola Festa)
Elisabetta, Regina d'Inghilterra
Élisabeth Ire, reine d'Angleterre
soprano Adelaide Tosi
Roberto, Conte di Leicester
Robert Dudley, 1er comte de Leicester
ténor Giovanni David
Amelia Robsart
Épouse secrète du comte de Leicester
soprano Luigia Boccabadati
Warney
Écuyer de Leicester
baryton Berardo Winter
Lambourne
Servante du comte de Leicester
basse Gennaro Ambrosini
Fanny
Servante d'Amelia
mezzo-soprano Virginia Eden
Chevaliers de la reine, domestiques de Leicester, gardes, soldats, peuple

L'intrigue[modifier | modifier le code]

L'action se déroule au Château de Kenilworth sous le règne d'Élisabeth Ire,

La reine doit rendre visite au comte de Leicester en son château. Leicester est un de ses favoris mais il a une jeune épouse en la personne d'Amelia Robsart dont il est amoureux. Craignant de déplaire à la reine, il demande à sa servante, Lambourne, de s'arranger pour cacher Amelia jusqu'au départ de la reine. La jeune femme est donc emmenée dans un petit réduit par Warney, écuyer du comte. Warney essaie de séduire l'épouse du comte et répand la nouvelle qu'elle a été placée à cet endroit car son mari ne l'aime plus. Amélia repousse les avances de l'écuyer et déchaîne le courroux de ce dernier.

Amélia s'échappe et tombe sur la reine dans un jardin secret. En pleurnichant, elle raconte à la reine ses ennuis avec Leicester dont elle pense qu'il l'a trahie. Furieuse, la reine demande une explication au comte et à son écuyer. Leicester révèle son mariage avec Amélia à la reine qui, en colère, le démet de ses fonctions.

Warney, toujours à la recherche d'une vengeance, essaye d'empoisonner Amélia mais sa tentative est déjouée par la fidèle Fanny, servante d'Amélia. Finalement, Élisabeth ordonne d'arrêter Warney, pardonne à Leicester et Amélia et approuve leur union à la grande joie de tous.

Discographie[modifier | modifier le code]

Château de Kenilworth peint en 1866
Année Distribution
(Élisabeth Ire,
Amelia Robsart,
Leicester, Warney)
Chef d'orchestre,
lieu d'enregistrement et orchestre
Label[2]
1977 Janet Price,
Yvonne Kenny,
Maurice Arthur,
Christian Du Plessis
Alun Francis,
Philomusica of London et l'Opera Rara Chorus
(enregistrement d'une représentation au Collegiate Theatre de Londres dans le cadre du Camden Festival)
Audio CD: MRF Records
Cat: MRF 143-S
1989 Mariella Devia,
Denia Mazzola (Gavazzeni),
Jozef Kundlák,
Barry Anderson
Jan Latham-Koenig,
Orchestre et chœur de la RAI
Audio CD: Ricordi/Fonit Cetra
Cat: RFCD 2005

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Amy Robsart a été réédité en 2001 (ISBN 1-58963-474-8)
  2. Les informations concernant l'enregistrement sont extraites de : (en) Enregistrement(s) de Il castello di Kenilworth sur operadis-opera-discography.org.uk

Bibliographie[modifier | modifier le code]