Eduardo Lonardi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Eduardo Lonardi

Eduardo Lonardi (né à Buenos Aires, le 15 septembre 1896- mort à Buenos Aires, le 22 mars 1956) est un militaire putschiste et homme politique argentin, qui exerça la présidence du pays entre le 23 septembre 1955 et le 13 novembre 1955.

Il participa au coup d'État de 1943 et dans la tentative de coup contre Juan Domingo Perón de 1951, suite à quoi, il fut mis à la retraite. Il se définissait comme un nationaliste catholique.

Après le coup d'État de 1955, il fut nommé président de la République, les protagonistes de la dite « Révolution Libératrice » cherchant un homme suffisamment prestigieux pour unifier les forces armées. Lonardi essaya d'intégrer le mouvement péroniste au régime en accédant aux revendications les plus populaires, dans une forme de « néopéronisme », qui visait à exclure Perón définitivement de la scène nationale. Il forma ainsi une Junta Consultiva Nacional avec l'Union civique radicale, le Parti socialiste, et d'autres éléments de l'opposition au péronisme. Mais les secteurs les plus violemment antipéronistes des forces armées, dirigées par le général Aramburu, s'opposèrent à ce projet et le forcèrent à la démission.

Il mourut d'un cancer peu après avoir cédé sa charge à Pedro Eugenio Aramburu. Il est inhumé au cimetière de Recoleta à Buenos Aires.