Carlos Pellegrini

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Pellegrini.
Carlos Pellegrini

Carlos Enrique José Pellegrini Bevans appelé communément Carlos Pellegrini (né le 11 octobre 1846 à Buenos Aires - mort le 17 juillet 1906 à Buenos Aires) est un avocat et homme politique argentin.

Il est issu d'une famille originaire de Savoie. Son père est l'ingénieur Charles Henri Pellegrini (1800-1875), originaire de Chambéry.

À la suite de la démission de Miguel Juárez Celman dont il était le vice-président, il accède à la présidence de la Nation qu'il exerce du 6 août 1890 au 12 octobre 1892[1].

Après des études de droit - il obtient un doctorat en 1869 - Pellegrini est élu député de la région de Buenos Aires en 1872[1]. Il est nommé ministre du gouvernement de la province de Buenos Aires en 1878, et de la Guerre et de la Marine en 1879. Vice-président de la République pour le Partido Autonomista Nacional en 1886, il doit succéder à Miguel Juárez Celman[2].

Il hérite d'une situation économique très difficile, à la suite de la gestion budgétaire désastreuse de son prédécesseur[2]. Durant sa période présidentielle, il réussit à assainir les finances de l'état, crée la Banque de la Nation Argentine ainsi que le 19 février 1890 le prestigieux collège qui porte toujours son nom : l'Escuela Superior De Comercio Carlos Pellegrini (école publique de haut niveau académique dépendante de l'Université de Buenos Aires)[3].

Après son mandat, il est élu sénateur durant la période 1895-1903, et en 1906 il est élu député national. Il meurt la même année et repose au Cimetière de la Recoleta à Buenos Aires[4].

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) Oreste Popescu, Studies in the history of Latin American economic thought, Routledge, 1997, p.240.
  2. a et b Jacques Joset, 1898-1998: Fines de siglos: Historia y literatura hispanoamericanas : Actes du 1er Colloque international du Centre de recherches et d'études sur l'Amérique ibérique (CRÉAMÉ) organisé à l'Université de Liège, les 10 et 11 décembre 1998, Librairie Droz, 2000, p.59
  3. Historique sur le site de l'école
  4. (en) Omar López Mato, City of angels : the history of Recoleta Cemetery : a guide to its treasures, OLMO Ediciones, 2002, p.86.