Manuel Quintana

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Manuel Quintana

Manuel Quintana (Buenos Aires le 18 octobre 183512 mars 1906). Avocat et homme politique argentin, qui exerça la présidence de la Nation du 12 octobre 1904 à sa mort le 12 mars 1906, laissant son mandat au vice-président José Figueroa Alcorta.

Il fut élu président en 1904 et dut faire face au soulèvement radical de 1905. Sa présidence se déroula durant la période dite de "la République libérale", caractérisée par le gouvernement élitiste du Partido Autonomista Nacional et par la fraude électorale.

Avant de devenir président, il fut député et sénateur national pour Buenos Aires.

De sa gestion à la tête du pouvoir exécutif d'Argentine il faut souligner la promotion de l'immigration, l'extension des voies ferrées, l'augmentation des échanges commerciaux et l'amélioration générale de l'économie du pays. Il nationalisa l'Université de La Plata. Il réglementa l'exercice des professions libérales et instaura la loi sur le repos dominical.