Ebudza

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Crystal Clear app fonts.svg Cette page contient des caractères spéciaux ou non latins. Si certains caractères de cet article s’affichent mal (carrés vides, points d’interrogation…), consultez la page d’aide Unicode.
Ebudza
ebudzá
Pays République démocratique du Congo
Nombre de locuteurs Première langue : 226 000 (1985)
Typologie SVO
Classification par famille
Codes de langue
ISO 639-3 bja
IETF bja

L’ebudza ou ebudja est une langue bantoue parlée par les Budzas. C'est une langue agglutinante, à classe nominale et tonale[1]. On l’appelle aussi de différente façon : budja, buja, ebuja, embudja, kibudza, limbudza, mbudja.

Cette langue est relativement proche du lingala et a d’ailleurs fortement influencé son vocabulaire[2].

Classification[modifier | modifier le code]

Le budja est identifié par C.37 dans la classification de Guthrie.

Répartition géographique[modifier | modifier le code]

La zone où le budja est parlé est centrée sur Bumba et s’étend à l’ouest jusqu’à la rivière Djambo et le territoire de Lisala, au nord jusqu’à la rivière Dua, à l’ouest jusqu’à la rivière Lulu et Basoko en province Orientale. Cette zone est délimitée au sud par le fleuve Congo[2].

Écriture[modifier | modifier le code]

Il y a très peu d’écrits publiés en budja. La langue d’enseignement étant le lingala ou le français dans la région. Cependant le système d’écriture conventionnel adopté par les linguistes zaïrois en 1976 est adapté pour le budja.

Grammaire[modifier | modifier le code]

Le budja étant une langue bantoue, possède sept classes nominales[2].

  • mo-/wa- (1-2)
  • mo-/mi- (3-4)
  • li-/ma- (5-6)
  • e-/bi- (7-8)
  • n-/n- ou m-/m- (9-10)
  • lo-/n- (11-10)
  • wa-/ma- (14-6)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. La teoria budja del poder politico
  2. a, b et c Ives Schillebeeckx, Grammaire et vocabulaire Lingala-Budja, Missions de l’abbaye de Tongerloo, 1925.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • B. Bemon-Musubao, Éléments de grammaire mbudza: phonologie et morphologie, Kinshasa, Université Lovanium (Mémoire de maîtrise),‎ 1971
  • André Motingea Mangulu, « Le parler buja des Yambuli (Bantou C.37) », Annales Aequatoria, no 24,‎ 2003, p. 205‒261
  • Ives Schillebeeckx, Grammaire et vocabulaire lingala-budja, Buta, Édition des Missions de l'Abbaye de Tongerloo, 1925.
  • Toulmond L., 1937, Essai de grammaire d'ebudja., Congo 18, 2-4 et 2-5: 361-376, 481-525.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]