Duché de Krnov

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Duché de Krnov (en allemand Jägerndorf ou Fürstentum Jägerndorf, en tchèque Krnovské knížectví, en polonais Księstwo Karniowskie, en latin Ducatus Carnovia) est un duché de Silésie dont la capitale est située à Krnov, de nos jours en République tchèque.

Historique[modifier | modifier le code]

Château de Krnov

Le duché est fondé en haute Silésie en 1377 par la partition du duché d'Opava ( en allemand Troppau), dans une région qui jusqu'en 1269 faisait partie de la Moravie. Avec le duché voisin de Racibórz il est gouverné par une branche cadette illégitime de la dynastie tchèque des Přemyslides, rois de Bohême jusqu'en 1306 à la différence des autres duchés silésiens sur lesquels règnent des princes issus de la dynastie polonaise des Piast, qui néanmoins deviennent pour une large part des vassaux du royaume de Bohême en 1327. En 1318 le Přemyslide Nicolas II reçoit le duché d'Opava du roi Jean de Bohême en récompense de son appui et il hérite également du duché Piast de Racibórz en 1337.


Lorsque le duc Nicolas II (tchèque Mikulas II ) d'Opava et de Racibórz meurt en 1365, ses fils de partagent son héritage. En 1377 l'ainé, Jean Ier devient duc de Racibórz et de Krnov. En 1385 son successeur Jean II le Ferré vend Krnov au duc Piast d'Opole Ladislas II d'Opole, qui le cède au margrave Jobst de Moravie en 1390.

Jean II récupère Krnov en 1422 des mains de l'empereur Sigismond Ier du Saint-Empire. la famille des Přemyslides perd finalement Krnov en 1474 lors de sa conquête par Matthias Corvin, alors anti-roi de Bohême. Lorsque le roi Vladislav II Jagellon devient roi de Bohême, il ne leur restitue pas le duché mais l'inféode à son chancelier Johann von Schellenberg (1496-1506) auquel succède son fils Georges (1506-1523).

En 1523 le Margrave Georges de Brandebourg-Ansbach acquiert Krnov, en 1532 il hérite également du duché de Racibórz du duc Jean II le Bon d'Opole. Il à comme successeur son fils Georges-Frédéric Ier de 1548 à 1603 puis l'Electeur de Brandebourg Joachim III Frédéric de 1603 à 1606 et enfin Jean-Georges de Jägerndorf de 1606 à 1622.

La montée en puissance de la dynastie luthérienne des Hohenzollern en Silésie éveille la méfiance du Habsbourg Ferdinand Ier, qui était devenu roi de Bohême en 1526. Toutefois les Hohenzollern réussissent à conserver le duché après la Bataille de la Montagne Blanche en 1620 lorsque l'empereur Ferdinand II du Saint-Empire confisque leurs possessions Bohémiennes. Un partisan de Ferdinand Charles Ier de Liechtenstein, duc d'Opava depuis 1613, recoit Krnov et les deux duchés sont fusionnés en 1623.

Une centaine d'années plus tard le contrôle des duchés de Krnov et de Racibórz sert de prétexte au roi Frédéric II de Prusse pour engager la première guerre de Silésie, qui se termine par l'annexion de la plus grand partie de la Silésie lors du traité de Breslau en 1742. Cependant la majeure partie du duché de Krnov demeure inclus dans le domaine de la Couronne de Bohême dans la Silésie autrichienne.

Articles liés[modifier | modifier le code]

Source[modifier | modifier le code]