1138

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Années :
1135 1136 1137  1138  1139 1140 1141

Décennies :
1100 1110 1120  1130  1140 1150 1160
Siècles :
XIe siècle  XIIe siècle  XIIIe siècle
Millénaires :
Ier millénaire  IIe millénaire  IIIe millénaire


Chronologies thématiques :
Croisades


Calendriers :
Romain Chinois Grégorien Hébraïque Hindou Musulman Persan Républicain

Cette page concerne l'année 1138 du calendrier julien.

Événements[modifier | modifier le code]

Siège de Chayzar. Enluminure de 1337.


Europe[modifier | modifier le code]

Sceau de Conrad III de Hohenstaufen. Son élection est à l’origine de la rivalité entre guelfes et gibelins.
28 octobre : mort de Boleslas III Bouche-Torse. Il s’est heurté à la résistance des grands, encouragés par Norbert, l’archevêque de Magdebourg, qui aurait voulu supprimer le siège épiscopal de Gniezno. Devant ces intrigues, Boleslas rédige un testament qui partage la Pologne entre ses fils Ladislas II, Boleslas IV, Mieszko III et Casimir II en quatre duchés héréditaires (allant à l’encontre du séniorat, loi de succession au trône). S’ouvre alors une période d’anarchie. Leurs descendants, à leur tour, morcellent le pays en vingt-quatre duchés. La disparition du titre royal et les querelles incessantes entre les ducs provoquent une désorganisation politique et sociale qui favorise les ambitions des pays voisins.


Naissances en 1138[modifier | modifier le code]


  • Saladin (Salah al-Din al-Ayyubi).

Décès en 1138[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Louis Bréhier, Gilbert Dagron, Vie et mort de Byzance, Albin Michel,‎ 1992 (ISBN 978-2-226-05719-8, présentation en ligne)
  2. Simon Ross, Natural Hazards,‎ 1998 (ISBN 978-0-7487-3951-6, présentation en ligne)
  3. René Grousset, L’Empire des steppes, Attila, Gengis-Khan, Tamerlan, Payot,‎ 1939 (présentation en ligne)
  4. Dorothy Perkins, Encyclopedia of China : History and Culture, Routledge,‎ 2013 (ISBN 9781135935627, présentation en ligne)
  5. George Cœdès, The making of South East Asia, University of California Press,‎ 1966 (ISBN 9780520050617, présentation en ligne)
  6. Heinrich Joseph Wetzer, Benedikt Welte, Isidore Goschler, Dictionnaire encyclopédique de la théologie catholique, vol. 6, Gaume et J. Duprey,‎ 1859 (présentation en ligne)
  7. Paul D'Ault-Dumesnil, Dictionnaire des croisades, vol. 5, J.-P. Migne,‎ 1852 (présentation en ligne)
  8. Jean-Michel Matz, Anne-Marie Helvétius, Église et société au Moyen-âge, Hachette Éducation Technique,‎ 2008 (ISBN 9782011812902, présentation en ligne)
  9. Gabriel Monod, Charles Bémont, Sébastien Charléty, Pierre Renouvin, Revue historique, Librairie G. Baillère,,‎ 1891 (présentation en ligne)
  10. a et b (en) J.B. Bury, The Cambridge Medieval History [« L’Histoire médievale de Cambridge »], vol. 1-5, Plantagenet (présentation en ligne)
  11. a et b Friedrich Schoell, Cours d'histoire des états Européens : depuis le bouleversement de l'Empire romain d'occident jusqu'en 1789, vol. 4, Gide,‎ 1830 (présentation en ligne)
  12. Michel Duchein, Histoire de l’Écosse, Fayard,‎ 1998 (ISBN 9782213639666, présentation en ligne)
  13. Nora Berend, Przemysław Urbańczyk, Przemysław Wiszewski, Central Europe in the High Middle Ages : Bohemia, Hungary and Poland, c.900–c.1300, Cambridge University Press,‎ 2013 (ISBN 9781107651395, présentation en ligne)
  14. Joseph Louis Ripault Desormeaux, Histoire de la maison de Montmorenci, Desaint & Saillant,‎ 1764 (présentation en ligne)
  15. Herbert Alan Davidson, Moses Maimonides: The Man and His Works, Oxford University Press US,‎ 2005 (ISBN 978-0-19-517321-5, présentation en ligne)