Crœttwiller

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Crœttwiller
L'église.
L'église.
Blason de Crœttwiller
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Alsace
Département Bas-Rhin
Arrondissement Wissembourg
Canton Seltz
Intercommunalité C.C. de la plaine de la Sauer et du Seltzbach
Maire
Mandat
Jean-Louis Sitter
2014-2020
Code postal 67470
Code commune 67079
Démographie
Gentilé Croettwillerois, Croettwilleroises
Population
municipale
172 hab. (2011)
Densité 67 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 56′ 02″ N 8° 01′ 55″ E / 48.933889, 8.03194448° 56′ 02″ Nord 8° 01′ 55″ Est / 48.933889, 8.031944  
Altitude Min. 135 m – Max. 193 m
Superficie 2,55 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Bas-Rhin

Voir sur la carte administrative du Bas-Rhin
City locator 14.svg
Crœttwiller

Géolocalisation sur la carte : Bas-Rhin

Voir sur la carte topographique du Bas-Rhin
City locator 14.svg
Crœttwiller

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Crœttwiller

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Crœttwiller
Liens
Site web http://www.croettwiller.com/

Crœttwiller est une commune française située dans le département du Bas-Rhin, en région Alsace.

Géographie[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

Croettwiller se trouvait autrefois sur les terres de l’impératrice Adélaïde.

Aux XIIIe et XIVe siècles, le village appartenait aux Fleckenstein.

En 1347, Croettwiller est cité pour la première fois comme village sous le nom de Kretenwilre. L’orthographe du nom a d’ailleurs changé plusieurs fois au cours des siècles : Greitweiler, Krötwiller, Groettweiler, Kreperer. Petite particularité à noter : Croettwiller commence par la lettre C, chose étonnante pour un nom à consonance germanique.

C’est à Croettwiller que le 24 juillet 1870 a eu lieu la première escarmouche de la guerre franco-allemande entre la patrouille du Graf Zeppelin, le lancier Toussaint et le gendarme Koehler. Une plaque commémorative fixée au-dessus de l’entrée de la mairie a été inaugurée le 30 mai 1985.

Croettwiller a la particularité avec Trimbach de disposer depuis plus de 10 ans du seul corps de sapeurs pompiers intercommunal de la région.

Elle était autrefois une commune à dominante agricole, contrairement à aujourd’hui où 95 % de la population est devenue ouvrière et compte un fort pourcentage de travailleurs frontaliers.

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason de Crœttwiller

Les armes de Crœttwiller se blasonnent ainsi :
« D'azur à la couronne d'or dans laquelle est passée une crosse du même. »[1].

Toponymie[modifier | modifier le code]

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
mars 2008 en cours Jean-Louis Sitter[2]    
2001 2008 Jean-Louis Sitter    
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

En 2011, la commune comptait 172 habitants. L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du XXIe siècle, les recensements réels des communes de moins de 10 000 habitants ont lieu tous les cinq ans, contrairement aux autres communes qui ont une enquête par sondage chaque année[Note 1],[Note 2].

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
120 117 157 208 237 242 216 204 199
1856 1861 1866 1871 1875 1880 1885 1890 1895
132 163 150 159 171 169 145 149 151
1900 1905 1910 1921 1926 1931 1936 1946 1954
137 136 136 120 114 121 112 118 109
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2004 2006 2009
109 106 117 103 111 173 166 162 170
2011 - - - - - - - -
172 - - - - - - - -
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[3] puis Insee à partir de 2004[4].)
Histogramme de l'évolution démographique

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Au début du XXIe siècle, les modalités de recensement ont été modifiées par la loi no 2002-276 du 27 février 2002, dite « loi de démocratie de proximité » relative à la démocratie de proximité et notamment le titre V « des opérations de recensement », afin de permettre, après une période transitoire courant de 2004 à 2008, la publication annuelle de la population légale des différentes circonscriptions administratives françaises. Pour les communes dont la population est supérieure à 10 000 habitants, une enquête par sondage est effectuée chaque année, la totalité du territoire de ces communes est prise en compte au terme de la même période de cinq ans. La première population légale postérieure à celle de 1999 et s’inscrivant dans ce nouveau dispositif est entrée en vigueur au 1er janvier 2009 et correspond au recensement de l’année 2006.
  2. Dans le tableau des recensements et le graphique, par convention dans Wikipédia, et afin de permettre une comparaison correcte entre des recensements espacés d’une période de cinq ans, le principe a été retenu, pour les populations légales postérieures à 1999 de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique que les populations correspondant aux années 2006, 2011, 2016, etc., ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee.

Références[modifier | modifier le code]


Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :