Corrinoïde

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Numérotation conventionnelle des atomes du noyau corrine. Noter l'absence d'atome numéroté 20 par cohérence avec la numérotation des atomes du noyau des porphyrines[1].
Substituants de la cobalamine (vitamine B12).

Un corrinoïde est un macrocycle reposant structurellement sur le noyau corrine, un tétrapyrrole voisin de la porphine. Les corrinoïdes les plus connus sont les formes de la vitamine B12 (cobalamine) : cyanocobalamine, hydroxocobalamine, méthylcobalamine et adénosylcobalamine, les deux premières étant les formes stables.

D'autres corrinoïdes remarquables sont par exemple :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Dorothy Crowfoot Hodgkin, « The Structure of the Corrin Nucleus from X-ray Analysis », Proceedings of the Royal Society of London. Series A, Mathematical and Physical Sciences, vol. 288, no 1414,‎ 16 novembre 1965, p. 294-305 (lire en ligne)