Chlorophylle b

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Chlorophylle b
Chlorophyll b.svg
Structure de la chlorophylle b
Identification
No CAS 519-62-0
No EINECS 208-272-4
PubChem 6450186
ChEBI 27888
SMILES
InChI
Propriétés chimiques
Formule brute C55H70MgN4O6  [Isomères]
Masse molaire[1] 907,4725 ± 0,0521 g/mol
C 72,79 %, H 7,77 %, Mg 2,68 %, N 6,17 %, O 10,58 %,
Unités du SI et CNTP, sauf indication contraire.

La chlorophylle b est une forme de chlorophylle de couleur jaune qui absorbe essentiellement la lumière bleue et qui est davantage soluble en milieu aqueux de la chlorophylle a en raison de son groupe carbonyle.

La chlorophylle b n'est pas un donneur d'électrons initial dans la chaîne respiratoire mais accroît le rendement énergétique de la photosynthèse en augmentant la quantité d'énergie lumineuse absorbée par les plantes et autre organismes photosynthétiques. Son spectre d'absorption est en effet décalé par rapport à celui de la chlorophylle a, de sorte que ces deux chlorophylles se complètent :


Chez les plantes terrestres, la chlorophylle b se trouve essentiellement autour du photosystème II ; on a ainsi observé un rapport plus élevé de photosystème II par rapport au photosystème I dans les chloroplastes ayant subi une adaptation à la pénombre, ce qui offre un ratio accru de chlorophylle b par rapport à la chlorophylle a et permet donc d'absorber davantage d'énergie dans la pénombre, puisque les chloroplastes situés face au soleil ont proportionnellement moins de chlorophylle b.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Masse molaire calculée d’après « Atomic weights of the elements 2007 », sur www.chem.qmul.ac.uk.