Conseil général des Landes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

43° 53′ 35″ N 0° 30′ 00.2″ O / 43.89306, -0.500056

Conseil général des Landes

{{{alternative textuelle}}}
Situation
Pays France
Région Aquitaine
Département Landes
Siège Mont-de-Marsan
Exécutif
Président Henri Emmanuelli (PS)


Groupes politiques
24 / 30

Xavier Fortinon
  •      PCF
1 / 30

Yves Lahoun
4 / 30
  •      Non-inscrits
2 / 30
Budget
Budget total 440 M€
Budget d'investissement 100 M€
Budget de fonctionnement 340 M€
Site internet http://www.landes.org/

Le conseil général des Landes est l'assemblée délibérante du département français des Landes. L'Hôtel du département se situe à Mont-de-Marsan[1], préfecture du département.

Présentation[modifier | modifier le code]

Présidence actuelle[modifier | modifier le code]

Le conseil général des Landes est présidé par Henri Emmanuelli (PS) depuis le 7 février 2000. Il avait cependant déjà présidé ce conseil général entre 1982 et 1997.

Les 9 vices-présidents actuels[modifier | modifier le code]

Représentation actuelle[modifier | modifier le code]

Le conseil général des Landes comprend 30 conseillers généraux issus des 30 cantons des Landes.

Parti Sigle Elus
Majorité (24 sièges)
Parti communiste français PCF 1
Parti socialiste PS 23
Opposition (6 sièges)
Divers gauche DVG 1
Sans étiquette SE 1
Nouveau Centre NC 1
Union pour un mouvement populaire UMP 2
Divers droite DVD 1
Président du Conseil Général
Henri Emmanuelli (PS)


Historique[modifier | modifier le code]

Le 15 février 1790, un décret de l'Assemblée Constituante fait de Mont-de-Marsan le chef-lieu du département des Landes. En cette qualité, la ville est chargée de l'administration départementale. L'organisme créé pour accomplir cette mission se nomme à l'origine le Conseil de département[2]. Le premier conseil se compose de 36 représentants, élus pour quatre ans au suffrage censitaire. Huit d'entre eux sont délégués pour former un directoire, pouvoir exécutif permanent, dirigé par un président, tandis que l'État est représenté par un « procureur général syndic ». Le conseil ne siège à l'époque qu'une fois par an, durant un mois environ. Chargé d'administrer le département selon un système décentralisé, il a essentiellement un rôle fiscal et financier, répartissant l'assiette et percevant les impôts directs.

Dans les Landes, le Conseil de département se réunit pour la première fois le 5 octobre 1790 à Mont-de-Marsan, sous la présidence de Jean Lacoste, au collège des Barnabites[3]. Les Conseils de département sont finalement supprimés par la Constitution de l'an III en 1795. La loi du 28 pluviose an VIII (17 février 1800) les rétablit sous le nom de Conseils généraux, en même temps qu'elle crée les préfets.

Chargés de seconder ces derniers, les conseillers généraux ne sont plus à cette époque élus, mais nommés par le gouvernement pour une période de trois ans. Limités à un rôle consultatif, ils ne peuvent se réunir que sur convocation du préfet, premier magistrat du département et détenteur du pouvoir exécutif.

Au cours du XIXe siècle, le rôle du conseil général se renforce. En 1833, la loi Guizot confie ainsi aux Conseils généraux la charge de l'instruction publique et en 1848, le suffrage universel (masculin) remplace le suffrage censitaire pour l'élection des conseillers généraux. La loi du 10 août 1871 donne une certaine autonomie aux conseillers généraux, en reconnaissant les départements sur le plan juridique, comme les collectivités territoriales. Les conseillers sont élus pour six ans renouvelables par moitié tous les trois ans. Ils élisent leur président, qui ainsi n'est plus nommé par l'État. Deux sessions ordinaires se déroulent aux mois d'avril et août de chaque année et deux sessions extraordinaires sont possibles. Parmi leurs attributions figure la possibilité de prendre des décisions en matière de voirie, de chemin de fer d'intérêt local, de foires et marchés, de gestion des propriétés départementales. Le préfet reste néanmoins l'organe exécutif du département[4].

Les conseillers généraux du canton de Mont-de-Marsan sont, entre 1833 et 1940 :

Julien Laurence : 1833-1857
Adolphe Marrast : 1858-1866
Victor Duruy : 1867-1870
Antoine Lacaze : 1871-1873
Adrien Lacroix : 1874-1891
Childebert Pazat : 1892-1896
Ferdinand de Candau : 1897
Ernest Daraignez : 1898-1933
Maxime Faget : 1934-1940

Le conseil général des Landes s'installe le 6 décembre 1975 dans la Maison Planté, rue Victor Hugo. Construite sous le Second Empire, elle est d'abord la propriété d'Adolphe Marrast, conseiller général d'alors, qui la lègue à son neveu, le pianiste Francis Planté, qui s'installe dès lors dans la capitale landaise, avant de finir sa vie à Saint-Avit[5].

Les présidents du Conseil général des Landes sont, depuis 1800[6] :

  • Antoine Siméon Castandet, 1870.
  • Victor Lefranc, 1871-1877.
  • Gustave de La Croix de Ravignan, 1877-1880.
  • Gustave Loustalot, 1880-1885.
  • Guillaume Marcellin Tartas, 1886-1889.
  • Alfred de Ces-Caupenne, 1889-1891.
  • Victor Lourties, 1891-1922.
  • Raphaël Milliès-Lacroix, 1922-1924.
  • Léo Bouyssou, 1924-1936.
  • Pierre Deyries, 1936-1940.
  • Charles Lamarque-Cando, 1945-1949.
  • Olivier Caliot, 1949-1969.
  • Charles Lamarque-Cando, 1970-1973.
  • René Coudanns, 1973-1976.
  • Henri Lavielle, 1976-1980.
  • Henri Scognamiglio, 1980-1982.
  • Henri Emmanuelli, 1982-1997.
  • Robert Cabé, 1998-2000.
  • Henri Emmanuelli, depuis 2000.

Identité visuelle (logo)[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Au 23, rue Victor Hugo
  2. La loi du 22 décembre 1789 prescrit la création dans chaque département d'une assemblée : le Conseil de département
  3. Sur l'actuelle place du Général Leclerc. Il s'agissait du collège municipal, avant la création du lycée Victor-Duruy
  4. Mont-de-Marsan, Ville préfecture Mairie de Mont-de-Marsan, Service Communication, Pascal Larrazet
  5. Mémoire en images, Mont-de-Marsan, Serge Pacaud, éditions Alan Sutton
  6. Site des AD des Landes, « Les présidents du conseil général depuis 1790 ».

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]