Christiane Collange

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Collange et Servan-Schreiber.
Christiane Collange
Image illustrative de l'article Christiane Collange
Christiane Collange (le Livre sur la Place, Nancy, 2011).

Nom de naissance Christiane Servan-Schreiber
Naissance 29 octobre 1930
Profession journaliste
Autres activités écrivain

Christiane Collange (née Servan-Schreiber le 29 octobre 1930), est une journaliste et écrivain française.

Biographie[modifier | modifier le code]

Elle obtient son diplôme de l'Institut d’Études Politiques en 1951[1]. Elle choisit le pseudonyme de Collange lorsqu'elle entre à Madame Express, fondé à l'initiative de Françoise Giroud,. À l'âge de 23 ans, elle devient chef de rédaction de Madame Express et exerce cette fonction jusqu'en 1969[2]. Giroud lui a donné la recommandation : « Surtout, ne faites pas de journalisme féminin »[3].

Elle a été rédacteur en chef de L'Express et du Jardin des Modes. Elle a été chroniqueuse pour Elle, Europe 1 (où elle est la première femme journaliste engagée en 1970[4]), Télématin et de La Chaîne Info[5].

Christiane Collange est, en outre, auteure de nombreux livres. Ceux-ci ont surtout pour sujet la vie des femmes et leur libération ainsi que la famille et les relations entre les générations dans la société contemporaine.

Elle est membre du comité d'honneur de l'Association pour le droit de mourir dans la dignité (ADMD)[6].

Livres[modifier | modifier le code]

Un de ses premiers livres, Madame et le management (1969), présente l'idée de « l'application des méthodes managériales à la bonne marche de l'entreprise famille »[7], illustré plus tard par un interview vidéo[8].

Concernant son livre Chers enfants (1987), elle explique qu'elle ne connaissait pas, à la maternité et à l'éducation des enfants, « meilleure façon de trouver un sens à sa vie, une raison d'être né(e), une excuse à la mort »[9]. Elle fait des réflexions sur les différents rôles et relations dans la famille. Par exemple, dans Nous, les belles-mères (2001), elle écrit sur le rôle de la belle-mère et les particularités de la relation entre belle-mère et belle-fille[10].

Son ouvrage La Deuxième Vie des femmes (2004) prend pour thème la vie des femmes après la ménopause, l'arrivée des petit-enfants et la retraite, phase de vie qui devient plus importante grâce à une longévité croissante, que les femmes, souligne Collange, vivent souvent sans leur conjoint, et qu'elle appelle - en référence à l'adolescence - la « maturescence »[11].

Prix[modifier | modifier le code]

Famille[modifier | modifier le code]

Christiane Collange est :

Elle a quatre fils, dont le journaliste Vincent Ferniot.

Après la mort de Jean-Jacques Servan-Schreiber en 2006, elle a publié un hommage[12] qui a été qualifié de « magnifique, digne de cette grande lignée de journalistes »[5].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Christiane Collange, Le jeu des sept familles : Pour une cohabitation harmonieuse entre les générations, Robert Laffont, Paris, 2011, 230 p. (ISBN 978-2221116784)
  • Christiane Collange, Pitié pour vos rides, Robert Laffont, Paris, 2009, 198 p. (ISBN 978-2221111239)
  • Christiane Collange, Sacrées grands-mères !, Robert Laffont, Paris, 2007, 237 p. (ISBN 978-2-221-10685-3)
  • Christiane Collange, La deuxième vie des femmes, Pocket, 2006, 280 p. (ISBN 978-2266161282) / Christiane Collange, La deuxième vie des femmes, Robert Laffont, Paris, 2004, 296 p. (ISBN 978-2744187209)
  • Christiane Collange, Nous, les belles-mères, Fayard, 2001, 292 p. (ISBN 978-2213608549)
  • Christiane Collange, Merci, mon siècle, Fayard, 1998, 320 p. (ISBN 978-2213600567)
  • Christiane Collange, Toi mon senior, Fayard, 1997, 288 p. (ISBN 978-2213598444)
  • Christiane Collange, La politesse du cœur, Stock, 2001, 360 p. (ISBN 978-2234026117) / Christiane Collange, La politesse du cœur, Le Livre de Poche, 1995, 349 p. (ISBN 978-2253138600)
  • Christiane Collange et Claire Gallois, La grosse et la maigre, Éditions Albin Michel, 1994, 176 p. (ISBN 978-2226069627)
  • Christiane Collange, Dessine-moi une famille, Fayard, 1992, 314 p. (ISBN 978-2213027227)
  • Christiane Collange, Nos sous, Fayard, 1989, 291 p. (ISBN 978-2213021782)
  • Christiane Collange, Chers enfants, Le Livre de Poche, 1988, 256 p. (ISBN 978-2253045212) / Christiane Collange, Chers enfants, Fayard, 1987, 333 p., (ISBN 978-2213018713)
  • Christiane Collange, Moi, ta fille, Le Livre de Poche, 1991, 184 p. (ISBN 978-2253057895) / Christiane Collange, Moi, ta fille, Fayard, 1990, 228 p. (ISBN 978-2213024622)
  • Christiane Collange, Moi, ta mère. Ce que les parents n'osent pas dire - Ce que les jeunes ne veulent pas entendre, Éditions Fayard, 1985 / Christiane Collange, Moi, ta mère, Fayard, 1985, 223 p. (ISBN 978-2724226621)
  • Christiane Collange, Le divorce-boom, Fayard, 1983, p. (ISBN 978-2724217919)
  • Christiane Collange, Ça va les hommes ?, Grasset, 1980, 239 p. (ISBN 978-2246254317)
  • Christiane Collange, Je veux rentrer à la maison, Le Grand Livre du mois, Humerus - Graset, 1978, 188 p.
  • Christiane Collange, Madame et le bonheur, Le Livre de Poche, 1976, 218 p. (ISBN 978-2253011958)
  • Christiane Collange, Madame et le management – Une femme organisée en vaut deux, Fayard, version 2001, 219 p. (ISBN 978-2213612676) / Christiane Collange, Madame et le management – Une femme organisée en vaut deux, Tchou, 1969
  • Christiane Collange, La plus mignonne des petites souris. les albums du père castor, Flammarion, 1965
  • Christiane Collange, La Française d'aujourd'hui - 2 - la femme et l'amour, Éditions Julliard, 1961

Pour en savoir plus sur la famille Servan-Schreiber :

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Christiane Collange, bibliopoche.com
  2. Christiane Collange : « Nous écrivions pour des femmes comme nous », par Christine Kerdellant, L'Express, publié le 8 janvier 2009
  3. Ses six défis, L'Express, publié le 9 november 2006
  4. Jean-Louis Servan-Schreiber et Christiane Collange, émission C’est de famille sur Europe 1, 15 juillet 2011
  5. a et b Christiane Collange, babelio.com
  6. Page « Comité d'honneur », sur le site de l'ADMD.
  7. Madame et le management, sommaire par chapitre.com
  8. Madame et le management, interview (vidéo), 1970
  9. Chers enfants, babelio.com
  10. Christiane Collange, Nous, les belles-mères, présenté par plusmagazine.be
  11. «Moment de reconversion», L'Express, publié le 7 mars 2005
  12. Jean-Jacques Servan-Schreiber, hommage de Cristiane Collange

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :