Cap-aux-Meules

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cap-aux-Meules
Marina de Cap-aux-Meules avec la butte ou le cap à l'origine du nom en arrière-scène.
Marina de Cap-aux-Meules avec la butte ou le cap à l'origine du nom en arrière-scène.
Administration
Pays Drapeau du Canada Canada
Province Drapeau : Québec Québec
Municipalité Les Îles-de-la-Madeleine
Statut Localité
Démographie
Population 1 685 hab. (2006)
Densité 480 hab./km2
Géographie
Superficie 351 ha = 3,51 km2

Cap-aux-Meules est l'arrondissement central de la municipalité des Îles-de-la-Madeleine, au Québec.

La localité fut auparavant une municipalité de 1949 à 2002, temps pendant lequel elle a annexé une partie de L'Étang-du-Nord, pour devenir finalement, en 2006, après une défusion et deux fusions, un secteur de la municipalité des Îles-de-la-Madeleine. L'île du Cap aux Meules était partagée en les municipalités de Cap-aux-Meules, Fatima et l'Étang-du-Nord. La population de Cap-aux-Meules était de 1685 habitants en 2006.

Histoire[modifier | modifier le code]

Débuts[modifier | modifier le code]

Les années 2000 : le paysage change[modifier | modifier le code]

À l'automne 2006, les réservoirs de la pétrolière Irving qui ornaient la butte du Cap-aux-Meules sont démontés. Le site est encore, en 2007, à un stade de décontamination. La butte est aussi surmontée d'un escalier et d'un belvédère, qui terminent le sentier du Littoral.

Parmi les installations portuaires de Cap-aux-Meules, on retrouvait l'usine de Madelipêche, qui a été sévèrement incendiée en janvier 2007, suite à un accident électrique. L'usine servait à la transformation du sébaste, qui arrivait en grandes quantités jadis, comprenait d'immenses salles de congélation et servait aussi à la transformation de sous-produits du phoque. Une grande fresque colorée représentant l'histoire des Îles, qu'on voyait sur le chemin du Quai, a également disparu lors de l'incendie.

Vivre à Cap-aux-Meules[modifier | modifier le code]

Les premiers peuplements sur l'île se firent à L'Étang-du-Nord, mais la position stratégique de Cap-aux-Meules en fit le centre urbain de tout l'archipel; on y retrouve entre autres les liaisons maritimes vers l'extérieur (CTMA), le bureau d'information touristique, plusieurs bureaux gouvernementaux, l'hôpital, le poste de police et la caserne de pompiers. Deux bars y sont ouverts à l'année, sur le chemin Principal: Le Bar Central et Le Dragueur. Cap-aux-Meules loge la franchise de Tim Hortons la plus fréquentée en Amérique du Nord; c'est aussi le seul restaurant ouvert 24 heures sur 24 de l'archipel.

Culture[modifier | modifier le code]

Personnalités[modifier | modifier le code]

Emmanuel Boudreau, né en 1989 à Cap-aux-Meules, joueur de hockey pour l'Océanic de Rimouski.

Architecture et monuments[modifier | modifier le code]

L'église Saint-André de Cap-aux-Meules, bâtie en 1966, est sise à côté de l'hôtel-de-ville, au 500 chemin Principal. Son architecture est faite de formes géométriques simples, sur une charpente de bois et des murs recouverts de pierre.