Grosse-Île (Îles-de-la-Madeleine)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Grosse-Île.
Grosse-Île
Administration
Pays Drapeau du Canada Canada
Province Drapeau : Québec Québec
Région Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine
Statut municipal Municipalité
Maire
Mandat
Rose Elmonde Clarke
2013 - 2017
Constitution 1er janvier 2006
Démographie
Gentilé Grosse-Islois, oise
Population 482 hab. (2014)
Densité 13 hab./km2
Géographie
Coordonnées 47° 37′ 00″ N 61° 31′ 00″ O / 47.616672, -61.51667247° 37′ 00″ Nord 61° 31′ 00″ Ouest / 47.616672, -61.516672  
Superficie 3 729 ha = 37,29 km2
Divers
Fuseau horaire [[]]
Code géographique 01042
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Québec

Voir la carte administrative du Québec
City locator 14.svg
Grosse-Île

Géolocalisation sur la carte : Québec

Voir la carte topographique du Québec
City locator 14.svg
Grosse-Île

Grosse-Île (en anglais Grosse Isle) est une municipalité du Québec située dans la région Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine, plus précisément dans l'archipel des îles de la Madeleine[1]. C'est la seule partie de l'archipel qui ne fasse pas partie de la municipalité des Îles-de-la-Madeleine[2].

Le recensement de 2006 y dénombre 531 habitants[3].

Géographie[modifier | modifier le code]

La Grosse Île, sur laquelle est située la municipalité, est la plus septentrionale et une des plus petites parmi les huit îles principales de l'archipel. Le nom de l'île provient de son relief relativement élevé comparé au reste de l'archipel. Elle est reliée par un cordon lagunaire dirigé vers le sud-ouest à l'île aux Loups, et par l'étendue sablonneuse appelée Pointe de l'Est à l'île de Grande-Entrée, vers l'est puis le sud.

Les plus importantes aires protégées des îles de la Madeleine sont situées à Grosse-Île. On y retrouve la réserve nationale de faune de la pointe de l'Est, le refuge faunique de la Pointe-de-l'Est, la réserve écologique de l'Île-Brion et le refuge d'oiseaux des Rochers-aux-Oiseaux.

Histoire[modifier | modifier le code]

À la fin du XVIIIe siècle des Écossais s'installèrent dans l'île pour pratiquer la pêche. Encore aujourd'hui la population anglophone est prédominante.

Économie[modifier | modifier le code]

Depuis 1983, les Mines Seleine exploitent à Grosse-Île, un gisement (dôme) de sel qui se trouve sous les îles, procurant de l'emploi à près de deux cents personnes[4].


Municipalités limitrophes[modifier | modifier le code]

Rose des vents Golfe du Saint-Laurent Golfe du Saint-Laurent Rose des vents
N
O    Grosse-Île    E
S
Les Îles-de-la-Madeleine Golfe du Saint-Laurent

Références[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]