CA 125

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

CA 125 (carbohydrate antigen 125[1], souvent appelé cancer antigen 125, est un marqueur tumoral qui peut être retrouvé en quantité élevée dans le sang de patients atteints de certains cancers d'organes digestifs ou génitaux. Il augmente également dans des maladies digestives ou génitales non cancéreuses. Son taux sanguin est corrélé au volume de la tumeur : plus celle-ci est volumineuse, plus le taux est important. CA 125 est une glycoprotéine de type mucine produite par le gène MUC16.

Son dosage est particulièrement intéressant dans le cancer de l'ovaire, notamment dans la surveillance de celui-ci[2]. Ainsi, après un traitement, sa diminution indique une bonne efficacité thérapeutique, alors que sa réaugmentation peut traduire la rechute du cancer. La spécificité et la sensibilité du CA 125 sont insuffisantes pour l'utiliser comme seul marqueur dans le dépistage du cancer du revêtement de l'ovaire[3],[4].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Bast RC Jr et al., « Reactivity of a monoclonal antibody with human ovarian carcinoma », J Clin Invest, vol. 68,‎ 1981, p. 1331-1337
  2. Corrélation tumeurs ovariennes marqueurs tumoraux (CA-125), Chenoufi M. B., Revue française de gynécologie et d'obstétrique, 1999, vol. 94, no4, pp. 271-275.
  3. Dépistage des cancers de l'ovaire, A. Brémond, Expertise collective Inserm – Risques héréditaires de cancers du sein et de l’ovaire, Editions Inserm 1998-622 , ISBN 2-85598-695-8.
  4. Dépistage échographique du cancer de l'ovaire, Echographie en pratique gynécologique, par Yves Ardaens, Bernard Guérin du Masgenêt, Philippe Coquel. Chapitre 8, page 193.

Lien externe[modifier | modifier le code]