Ben Bova

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bova.

Ben Bova

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Ben Bova en 1974

Nom de naissance Benjamin William Bova
Activités Journaliste, éditeur, romancier, essayiste
Naissance 8 novembre 1932 (82 ans)
Philadelphie, Pennsylvanie, Drapeau des États-Unis États-Unis
Langue d'écriture Anglais américain
Genres Science-fiction
Distinctions Prix Hugo
Prix John Wood Campbell Memorial

Œuvres principales

  • Mars

Benjamin William Bova, plus connu sous le nom de Ben Bova, né le 8 novembre 1932 à Philadelphie en Pennsylvanie, est un journaliste, un éditeur et un écrivain américain de science-fiction.

Biographie[modifier | modifier le code]

Ben Bova est né et a grandi à Philadelphie. Bachelor of Science de l'université Temple en 1954, il obtient un master en communication de l'université de New York en 1987 et un doctorat en éducation de l'université de Californie en 1996.

Il passe ses premières années professionnelles comme journaliste notamment pour The New York Times et le Wall Street Journal, avant de rejoindre le programme Vanguard de la NASA, le premier programme américain de satellites artificiels, où il travaille dans le domaine des lasers. Dans les années 1970, il est l'éditeur du magazine Analog à la suite de la mort de John W. Campbell, puis d’Omni au début des années 1980. Il remporta le célèbre Prix Hugo de Professional Editor tous les ans de 1973 à 1977 et en 1979.

Ses nombreux écrits, aussi bien essais que romans, sur la science, la technologie et le futur, couplés à un sérieux bagage scientifique, l'ont fait reconnaître comme l'un des visionnaires de la SF. Bova prédit ainsi la course à la lune des années 1960, les satellites solaires, la réalité virtuelle, le clonage humain, la découverte de vie sur Mars, le programme Star Wars de défense des États-Unis, et les livres numériques.

Dans ses domaines de prédilection, citons l'impact des sciences sur la politique (et vice-versa), la recherche de la vie extra-terrestre et le développement de l'exploration spatiale, Il a travaillé de nombreuses années comme consultant technique auprès de réalisateurs fameux tels que Woody Allen, George Lucas, et Gene Roddenberry.

Président d'honneur de la National Space Society, il fut également président de la Science Fiction and Fantasy Writers of America de 1990 à 1992. Il a également été élu en 2001 membre de l’association américaine pour l'avancement de la science.

Œuvre partielle[modifier | modifier le code]

Série Exiles[modifier | modifier le code]

  • (en) Exiled from Earth, 1971
  • (en) Flight of Exiles, 1972
  • La grande dérive, Hachette, coll. Voies libres no 5, 1979 ((en) End of Exile, 1975), trad. Paul Hebert

Série Kinsman[modifier | modifier le code]

  • (en) Millenium, 1976
  • (en) Kinsman, 1979

Série Moonrise[modifier | modifier le code]

  • (en) Moonrise, 1996
  • (en) Moonwar, 1998

Série Orion[modifier | modifier le code]

  • (en) The Star Conquerors, 1959
  • (en) Star Watchman, 1964
  • La Machine à duel, in volume : Le Livre d'Or de la science-fiction : La 3e guerre mondiale n'aura pas lieu, Pocket, 1980 ((en) The Dueling Machine, 1969), trad. Hélène Bouboulis
  • (en) As on a Darkling Plain, 1972
  • (en) Escape Plus, 1984
  • (en) Orion, 1984
  • (en) Vengeance of Orion, 1988
  • (en) Orion in The Dying Time, 1990
  • (en) Orion and The Conqueror, 1994
  • (en) Orion Among the Stars, 1995
  • (en) Orion and King Arthur, 2011

Série Privateers[modifier | modifier le code]

  • (en) Empire Builders, 1985
  • (en) Privateers, 1985

Série To Save the Sun[modifier | modifier le code]

Cette série écrite avec A. J. Austin.

  • (en) To Save the Sun, 1992
  • (en) To Fear the Light, 1994

Série Voyagers[modifier | modifier le code]

  • (en) Voyagers, 1981
  • (en) The Alien Within, 1986
  • (en) Star Brothers, 1990
  • (en) The Return, 2009

Série Grand Tour[modifier | modifier le code]

Les planètes du Grand Tour[modifier | modifier le code]

The Asteroid Wars[modifier | modifier le code]

  • (en) The Precipice, 2001
  • (en) The Rock Rats, 2002
  • (en) The Silent War, 2004
  • (en) The Aftermath, 2007

Recueils de nouvelles[modifier | modifier le code]

  • (en) Tales of the Grand Tour, 2004

Romans isolés[modifier | modifier le code]

  • (en) The Star Conquerors, 1959
  • (en) THX 1138, 1971
  • (en) As on a Darkling Plain, 1972
  • (en) The Starcrossed, 1975
  • (en) Millennium, 1976
  • Les Oubliés de New-York, Hachette, coll. Voies Libres, 1978 ((en) City of Darkness, 1976), trad. Guy Abadia
  • (en) The Multiple Man, 1976
  • Colonie, vol. 1 et 2, J'ai Lu, 1980 ((en) Colony, 1978), trad. Michel Deutsch
  • (en) Kinsman, 1979
  • (en) Voyagers, 1981
  • (en) The Winds of Altair, 1983
  • (en) Empire Builders, 1985
  • (en) Privateers, 1985
  • (en) Battle Stations, 1987
  • (en) The Trikon Deception, 1992
  • (en) Triumph, 1993
    Uchronie de la fin de la Seconde Guerre mondialeWinston Churchill commandite l'assassinat de Joseph Staline et où Franklin D. Roosevelt ne meurt pas en 1945
  • (en) Death Dream, 1994
  • (en) Brothers, 1995
  • (en) Twice Seven, 1998
  • (en) The Immortality Factor, 2009
  • (en) The Hittite, 2010
  • (en) Able One, 2010
  • (en) Power Play, 2012
  • (en) Mars, Inc.: The Billionaire's Club, 2013
  • (en) Transhuman, 2014

Recueils de nouvelles[modifier | modifier le code]

  • (en) Forward in Time, 1973
  • (en) Notes to a Science Fiction Writer, 1975
  • (en) Maxwell’s Demons, 1978
  • (en) Kinsman, 1979
  • (en) The Exiles Trilogy, 1980
  • (en) The Astral Mirror, 1985
  • (en) Challenges, 1993
  • (en) Twice Seven, 1998
  • (en) Sam Gunn Forever, 1998
  • (en) Laugh Lines, 2008

Essais[modifier | modifier le code]

  • (en) The Milky Way Galaxy, 1961
  • (en) Giants of the Animal World, 1962
  • (en) Reptiles since the World began, 1964
  • (en) The Uses of Space, 1965
  • (en) In Quest of Quasars, 1970
  • (en) Planets, Life & LGM, 1970
  • (en) The fourth State of Matter, 1971
  • (en) The Amazing Laser, 1972
  • (en) The new Astronomies, 1972
  • (en) Starflight and other Improbabilities, 1973
  • (en) Man changes Weather, 1973
  • (en) Survivial Guide for the suddently Single, 1974
    Coécrit avec Barbara Berson.
  • (en) The Weather changes Man, 1974
  • (en) Workshops in Space, 1974
  • (en) Science: Who needs it?, 1975
  • (en) Through Eyes of Wonder, 1975
  • (en) Closeup: New Worlds, 1977
    Coécrit avec Trudy E. Bell.
  • (en) Viewpoint, 1977
  • (en) The Seeds of Tomorrow, 1977
  • (en) The High Road, Houghton Mifflin, 1981
  • (en) Vision of the Future: The Art of Robert McCall, 1982
  • (en) Assured Survival, 1984
  • (en) Star Peace, 1986
  • (en) Welcome to Moonbase!, 1987
  • (en) Interactions, 1988
    Coécrit avec Sheldon Glashow.
  • (en) The beauty of Light, 1988
  • (en) The Craft of Writing Science Fiction that sells, 1994
  • (en) Space Travel, 1997
  • (en) Immortality, 1998
  • (en) The Story of Light, 2001
  • (en) Faint Echoes, Distant Stars, 2004

Nouvelles[modifier | modifier le code]

  • Où cours-tu, ô mon adversaire ?, in volume : Galaxie (2e série) no 113, Opta, 1980 ((en) Where Do You Flee?, 1969), trad. Ben Zimet
  • Petite erreur de calcul, in volume : Fiction no 233, Opta, 1973 ((en) A Slight Miscalculation, 1971), trad. Denise Hersant
  • Flic de fer, in volume : La Chanson du Zombie, Les Humanoïdes Associés, 1980 ((en) Brillo, 1970), trad. Marie Cazenave
    Coécrit avec Harlan Ellison.
  • Être ou ne pas, in volume : Univers 1980, J'ai Lu, 1980 ((en) To Be Or Not, Maxwell's Demons. Baronet Publishing Co., 1978), trad. France-Marie Watkins

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :