Banque Laurentienne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Banque Laurentienne

alt=Description de l'image Blc.gif.
Création 26 mai 1846
Fondateurs Mgr Ignace Bourget
Personnages clés Mgr Ignace Bourget
Action TSX : LB
Slogan C'est maintenant le moment
Siège social Drapeau du Canada Montréal (Canada)
Direction Réjean - Robitaille Président et chef de la direction
Actionnaires Corporation du Groupe La Laurentienne
Activité Banque de détail
Société mère Corporation du Groupe La Laurentienne
Effectif 4200 [1]
Site web banquelaurentienne.ca
Capitalisation 1,26 milliards CAD (mars 2013)

La Banque Laurentienne est une institution financière canadienne créée en 1846, sous le nom de la Banque d'Épargne de la Cité et du District de Montréal.

Histoire[modifier | modifier le code]

La Banque d'Épargne de la Cité et du District de Montréal, qui deviendra la Banque Laurentienne, est fondée le 26 mai 1846 par Monseigneur Ignace Bourget, second évêque de Montréal, et par un groupe de 15 notables montréalais issus de différentes communautés linguistiques et confessionnelles. Une soixantaine de citoyens éminents se joignirent aux fondateurs à titre de directeurs honoraires, dont Louis-Hippolyte La Fontaine, Louis-Joseph Papineau et George-Étienne Cartier.

En 1871, la Banque se transforme en société limitée à capital-actions et reçoit une charte fédérale. La Banque emménage dans un nouvel immeuble au 176, rue Saint-Jacques à Montréal, qui abritera son siège social et sa succursale principale pendant plus d’un siècle.

En 1965, la Banque s'inscrit à la Bourse de Montréal. Une inscription à la Bourse de Toronto suivra en 1983.

En 1975, la Banque ouvre une première succursale à l'extérieur de la région de Montréal, à Granby. Son actif total sera de 1 $ milliard l'année suivante.

L'ouverture de la première succursale hors Québec (à Ottawa) aura lieu en 1981.

La Banque d’Épargne de la Cité et du District de Montréal change de nom en 1987 pour devenir la Banque Laurentienne du Canada alors que la Corporation du Groupe La Laurentienne en devient l’actionnaire majoritaire. L'année suivante (en 1988) le siège social de la Banque se déplace sur l'Avenue McGill College. Elle acquiert la Compagnie du Trust Eaton, qui donne à la Banque une présence à Toronto, Edmonton, Calgary et Vancouver.

La Banque voit une vague de consolidation au début et milieu des années 1990. Acquisitions en partie ou en totalité de: La Financière Coopérants, la Compagnie de fiducie Guardian, la General Trust Corporation, BLC Rousseau, la Compagnie Trust Prenor du Canada et la North American Trust. En 1994, le Groupe La Laurentienne est fondu dans le Mouvement Desjardins, jusqu'en 1997.

Aujourd'hui[modifier | modifier le code]

En septembre 2010, la Banque Laurentienne du Canada possède un actif d'environ 23 milliards de dollars[2], ce qui la place au septième rang des banques à charte canadiennes à ce chapitre. Elle a un réseau de plus de 300 guichets automatiques disponibles à travers le Québec dont 70 guichets en contrat exclusif couvrant les 63 stations du Métro de Montréal.

Au 30 avril 2012, ses actifs étaient évalués à plus de 30 milliards de dollars[3].

Siège social[modifier | modifier le code]

Banque Laurentienne du Canada
Tour Banque Laurentienne
1981, avenue McGill College
Montréal (Québec)

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]