Sun Life

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Financière Sun Life inc.

Création 1871
Fondateurs Mathew Hamilton Gault
Personnages clés James H. Sutcliffe, FIA (Chairman of the Board), Dean A. Connor (Président et chef de la direction)
Forme juridique Appel public à l'épargne
Action TSX : SLF
NYSE : SLF
PSE : SLF
Siège social Drapeau du Canada Toronto (Canada)
Produits Produits financiers
Site web sunlife.com

Financière Sun Life inc. (Sun Life Financial Inc. en anglais) est une entreprise canadienne qui fait partie de l'indice S&P/TSX 60.

Historique[modifier | modifier le code]

Avant la Seconde Guerre mondiale

Fondée en 1865 à  Montréal, au Québec, sous le nom The Sun Insurance Company of Montreal par Matthew Hamilton Gault, immigrant irlandais établi à Montréal depuis 1842, la Compagnie entreprend effectivement ses activités en 1871.

La Compagnie ayant obtenu sa charte de constitution en 1865, ses fondateurs entendent être actifs dans le secteur de l’assurance-vie, et ce, dans le monde entier. En 1882, elle prend le nom de Sun Life Assurance Company of Canada. Entrée sur le marché américain en 1895, elle y vend son premier régime d’assurance-vie collective au début des années 20.[2]

À la fin du 19e siècle, elle est déjà active en Amérique centrale et en Amérique du Sud, aux États-Unis, au Royaume-Uni, et aux Antilles, au Japon, en Chine, en Inde, en Afrique du Nord et sur d’autres marchés internationaux. La Compagnie ne cesse de croître et de prospérer au cours des cinquante années suivantes, surmontant les difficultés créées par la Première Guerre mondiale et la pandémie de grippe de 1918.

La construction du premier édifice de la Compagnie, situé Square Dominion, à Montréal, se termine en 1918. Couronnant une phase d’expansion de la construction à Montréal entreprise dans les années 20, la Compagnie termine en 1933 l’agrandissement de son siège social avec la nouvelle tour nord de 26 étages. Bien que le siège social de la Banque Royale du Canada, rue Saint-Jacques, soit plus haut de plusieurs étages, l’édifice Sun Life est à l’époque l’édifice le plus imposant en ce qui touche à la superficie de tout l’Empire britannique.

La Financière Sun Life révèle aussi que «[...]son sous-sol étaient le lieu secret d’entreposage de titres britanniques pendant la Seconde Guerre mondiale.»[3]

Pendant la  Seconde Guerre mondiale, dans le cadre de ce qui est appelé l'opération Fish, la réserve d'or et les titres étrangers négociables du Royaume-Uni sont secrètement empaquetés dans des caisses étiquetées "Fish" («poisson») et expédiés de l’autre côté de l’océan Atlantique au Canada. Les titres, ayant été débarqués à Halifax le 1er juillet 1940, sont conservés dans une chambre forte au troisième sous-sol de l’Édifice Sun Life et gardés 24 heures sur 24 par la Gendarmerie royale du Canada. L’or est expédié à Ottawa. L’organisme ultra secret United Kingdom Security Deposit, travaillant dans la chambre forte, fait en sorte de vendre au cours des années suivantes les titres négociables britanniques sur la Bourse de New York pour payer les dépenses de guerre du Royaume-Uni. Les 5 000 employés de la Sun Life n'ont jamais su que ces richesses étaient entreposées juste au-dessous de leur lieu de travail, pas un seul élément des cargaisons n'a disparu et aucun renseignement au sujet de l'opération n'a jamais été dévoilé.[3]

Après la Seconde Guerre mondiale

Dans les années 1970, après l'élection du premier gouvernement du Parti Québécois, les dirigeants de l'époque ont décidé de déménager le siège social de l'entreprise de Montréal à Toronto pour faire du bureau montréalais un bureau régional. Ce déménagement, qui a eu lieu le 6 janvier en 1978, a fait beaucoup de bruit et causé un certain mécontentement au Québec à cette période.

Officiellement, l’entreprise a mentionné que ce déménagement était motivé par l’instabilité politique et l’incertitude économique quant à la possible indépendance du Québec. Les sceptiques ont, quant à eux, prétendu que la Financière Sun Life ne pouvait tout simplement pas composer avec les nouvelles exigences de la loi 101(qui faisait, entre autres, du français la langue officielle en milieu de travail).

Ces changements au bureau de Montréal n’ont pas été faits en une nuit. Au contraire, les transferts et les déménagements ont été étalés sur une grande période et n’ont commencé que plusieurs mois après l’annonce du départ de l’entreprise.

Au cours de cette même période, la Financière Sun Life a aussi pris la décision de quitter les marchés de la Chine et de l’Inde, dû aux changements politiques et économiques. En 1962, la Financière Sun Life est devenue une compagnie mutuelle et a racheté ses actions pour un total de 65 millions de dollars. En 1973, l’entreprise a ouvert son siège américain à Wellesley Hills, Massachusetts, en périphérie de Boston. 

De 1980 à 1990

La Financière Sun Life poursuit son expansion dans le domaine de la gestion de patrimoine avec l’acquisition en 1982 de la Massachusetts Financial Services (MFS), société de gestion de placements et de fonds communs de placement de Boston. La Compagnie s’engage dans le secteur des fonds communs de placement au Canada en constituant, fin 1986, la Société de gestion de F.C.P. Spectrum et, dix ans plus tard, en faisant l’acquisition de McLean Budden, société canadienne de gestion de placements. Son expansion internationale se poursuit dans les années 90. En 1995, la Financière Sun Life s’engage sur le marché indonésien par l’intermédiaire de la PT Asuransi Modern Sun Life, maintenant appelée PT Sun Life Financial Indonesia, et ouvre un bureau de représentation à Pékin afin de se préparer à exploiter le marché chinois. En 1998, la Financière Sun Life ouvre à Waterford, en Irlande, un centre de service destiné à offrir aux divisions de l'entreprise du soutien en matière de ressources technologiques et de traitement des opérations.

En 1999, la Financière Sun Life reprend ses activités en Inde et en Chine dans le cadre de deux coentreprises – la Birla Sun Life en Inde, en collaboration avec Aditya Birla Group, et la Sun Life Everbright en Chine, avec son partenaire China Everbright . Ces deux coentreprises connaissent une croissance rapide au cours de la décennie qui suit.

Les années 2000

Début 1998, la Financière Sun Life annonce son intention de se démutualiser. En mars 2000, son premier appel public à l’épargne lance la négociation de ses actions sur les bourses de Toronto (TSX), de New York (NYSE) et des Philippines (PSE).

En 2002, la Financière Sun Life et Clarica, compagnie d’assurance sur la vie, de Waterloo, en Ontario, regroupent leurs activités. Fondée en 1868 sous le nom de La Mutuelle du Canada, Clarica était connue sous le nom de Groupe La Mutuelle avant de se constituer en société par actions en 1999. Waterloo, en Ontario, devient le siège social des opérations canadiennes (au 227, rue King Sud, l’ancien siège social de la Mutuelle du Canada, compagnie d’assurance sur la vie), tandis qu'un bureau régional et le siège social de l'Organisation internationale de la Financière Sun Life restent à Toronto. On trouve aussi des bureaux régionaux à Montréal, à Edmonton, à Vancouver, à Halifax et à Calgary. Après l’intégration des activités, la marque Clarica continue d’être utilisée pour certains produits et certaines activités jusqu’à son retrait en 2007.

En 2005, la Financière Sun Life ouvre un centre de service à Gurgaon, en Inde, destiné à offrir aux divisions de la Financière Sun Life du monde entier du soutien en matière de ressources technologiques et de traitement des opérations. La même année, la Financière Sun Life finalise l'acquisition des sociétés CMG Asia et CommServe Financial, qui regroupent les activités d'assurance et de rentes collectives de la Commonwealth Bank of Australia à Hong Kong, ce qui lui permet de tripler sa clientèle et d’ajouter l’assurance et les rentes collectives à ses activités.

En 2007, la Financière Sun Life fait l'acquisition des opérations d'assurance collective de la société Genworth Financial, consolidant sa position parmi les dix chefs de file du marché des garanties collectives aux États-Unis.

En 2008, la Financière Sun Life vend sa participation de 37 % dans CI Financial Income Fund à la Banque Scotia. La Financière Sun Life avait auparavant acquis une importante participation dans cette entreprise en lui ayant vendu en 2002 ses filiales de fonds communs de placement.[4]

 En août 2010, Mme Isabelle Hudon occupe pour la toute première fois le poste de Présidente Financière Sun Life,Québec que l’entreprise a décidé de créer. Avec cette toute nouvelle nomination c’est un nouveau chapitre de l’histoire de la Financière Sun Life au Québec qui s’écrit.

Le 13 mai 2014 célébrait le 100e anniversaire de la première pierre de l’édifice Financière Sun Life, située au 1155 Metcalfe, à Montréal.

Aujourd’hui

La Financière Sun Life est une organisation de services financiers de premier plan à l'échelle internationale qui offre aux particuliers et aux entreprises une gamme diversifiée de services et de produits dans les domaines de l'assurance et de la gestion de patrimoine. Avec ses partenaires, la Financière Sun Life exerce ses activités dans d'importants marchés du monde, notamment au Canada, aux États-Unis, au Royaume-Uni, en Irlande, à Hong Kong, aux Philippines, au Japon, en Indonésie, en Inde, en Chine, en Australie, à Singapour, au Vietnam, en Malaisie et aux Bermudes. Au 31 décembre 2013, l'actif total géré des compagnies du groupe Financière Sun Life s'élevait à 640 milliards de dollars. Pour plus de renseignements, veuillez visiter le site www.sunlife.com.

Les actions de la Financière Sun Life inc. sont inscrites à la Bourse de Toronto (TSX), à la Bourse de New York (NYSE) et à la Bourse des Philippines (PSE) sous le symbole «SLF». 

Gouvernance d'entreprise[modifier | modifier le code]

William D. Anderson

Richard H. Booth

John H. Clappison

Dean A. Connor

Martin J. G. Glynn

M. Marianne Harris

Krystyna T. Hoeg

Réal Raymond

Hugh D. Segal CM

Barabara G. Stymiest

James H. Sutcliffe

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]