Atlas tellien

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Atlas tellien
Carte de l'Atlas montrant l'Atlas tellien au nord.
Carte de l'Atlas montrant l'Atlas tellien au nord.
Géographie
Altitude 2 308 m, Lalla-Khadîdja
Massif Atlas
Longueur 1 500 km
Administration
Pays Drapeau de l'Algérie Algérie
Drapeau de la Tunisie Tunisie
Géologie
Âge Mésozoïque, Crétacé, Jurassique

L'Atlas tellien (en tamazigh : Aṭlas uḏraren, ⴰⵟⵍⴰⵙ ⵓⴸⵔⴰⵔⴻⵏ ou Aṭlas atelli, ⴰⵟⵍⴰⵙ ⴰⵜⴻⵍⵍⵉ, en arabe : الأطلس التلي) est une chaîne de montagnes située au nord de l'Algérie, se poursuivant dans la Tunisie de l'ouest. L'Atlas tellien est bordé à l'ouest, dans la région de l'Oranie, par le Rif (Maroc).

Il est formé d'une chaîne de montagnes longeant le littoral et s'étirant sur environ 1 500 kilomètres. Son point culminant est le mont Lalla-Khadîdja, qui s'élève à 2 308 mètres d'altitude dans le massif du Djurdjura, en Algérie.

L'Atlas tellien forme avec l'Atlas saharien, plus au sud, deux ensembles de relief parallèles se rapprochant en allant vers l’est. Les deux Atlas tendent à se confondre dans l'est de l'Algérie et en Tunisie.

Les habitants de l'Atlas tellien sont amazighs (berbères) à l'instar de sa partie centrale correspondant à Atlas blidéen avec les confédérations amazighes.

Entre ces deux gigantesques barrières naturelles s'intercalent de vastes plaines et plateaux, fertiles, riches par leur flore et leur faune. Il s'agit notamment de la vallée du Chélif, de la plaine de Sétif, la vallée de la Hodna.

Principaux lacs et cours d'eau[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]