Arthur Friedenreich

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Arthur Friedenreich
Arthur friedenreich.jpg
Biographie
Nationalité Drapeau : Brésil Brésilien
Naissance 18 juillet 1892
Lieu São Paulo (Brésil)
Décès 6 septembre 1969 (à 77 ans)
Lieu São Paulo (Brésil)
Taille 1,78 m
Période pro. 19091935
Poste Attaquant
Parcours professionnel 1
Saisons Club M. (B.)
1909 Drapeau : Brésil SC Germania
1910 Drapeau : Brésil Ypiranga
1911 Drapeau : Brésil SC Germania
1912 Drapeau : Brésil Mackenzie College
1913-1915 Drapeau : Brésil Ypiranga
1916 Drapeau : Brésil Paulistano
1917 Drapeau : Brésil Ypiranga
1918-1929 Drapeau : Brésil Paulistano
1929 Drapeau : Brésil Santos
1930-1933 Drapeau : Brésil São Paulo
1933 Drapeau : Brésil Atlético Mineiro
1933 Drapeau : Brésil São Paulo
1934-1935 Drapeau : Brésil Santos
1935 Drapeau : Brésil Flamengo
Sélections en équipe nationale 2
Années Équipe M. (B.)
1914-1930 Drapeau : États-Unis du Brésil Brésil 17 (8)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.

Arthur Friedenreich, né le 18 juillet 1892 à São Paulo et mort le 6 septembre 1969, était un joueur de football brésilien. Surnommé « le Tigre », il est le premier des grands footballeurs brésiliens de l'histoire.

Biographie[modifier | modifier le code]

Son père Oscar était un commerçant allemand arrivé au Brésil à la fin du XIXe siècle et sa mère Mathilde était une lavandière noire.

Il commença sa carrière à 17 ans avec le club de Germania, joua par la suite pour les clubs de Ipiranga, Americão, Santos FC, Paulistano, du São Paulo FC, de l'Atlético Mineiro, pour terminer sa carrière dans le club de Flamengo à l'âge de 43 ans. Il termine à 9 reprises meilleur buteur du championnat pauliste.

Friedenreich joue à 17 reprises — les rencontres internationales étaient rares à l'époque — avec l'équipe nationale du Brésil entre 1914 et 1930, marquant 8 buts[1],[2] (d'autre sources indiquant cependant 22 matchs pour 10 buts)[3]. Il gagne avec elle la Copa Roca en 1914 et la Copa América en 1919 (finissant meilleur buteur de l'édition) et en 1922.

Pendant la tournée européenne de la Seleção en 1925, il fut célébré comme le « Roi du football ».

Il faillit participer — il se blesse peu avant, officiellement — à la Coupe du monde de football de 1930 — première de l'histoire — disputée en Uruguay.

Il prend sa retraite dans son club de Flamengo en 1935 à l'âge de 43 ans et meurt en 1969 à l'âge de 77 ans.

Il aurait joué plus de 1 200 matchs pour plus de 1 200 buts marqués. Ces statistiques qui prennent en compte les matches amicaux et en jeunes n'ont aucun caractère officiel. Le nom d'Arthur Friedenreich n'apparait pas dans les classements des buteurs à plus de 500 buts en carrière établis par les statisticiens du football[4]. Toutefois, Alexandre da Costa de RSSSF comptabilise 557 buts en 562 matchs entre 1909 et 1935[5].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (pt) (en) Marcelo Leme de Arruda, « Seleção Brasileira (Brazilian National Team) 1914-1922 », sur RSSSF Brasil,‎ 28 février 2009 (consulté le 18 octobre 2012)
  2. (pt) (en) Marcelo Leme de Arruda, « Seleção Brasileira (Brazilian National Team) 1923-1932 », sur RSSSF Brasil,‎ 28 février 2009 (consulté le 18 octobre 2012)
  3. (en) « The men who missed out - A king in exile », sur fifa.com,‎ 7 février 2006 (consulté le 18 octobre 2012)
  4. (en) Vladimir Kolos, « Best Goalscorers All-Time (Official Matches) », sur RSSSF,‎ 23 avril 2009 (consulté le 18 octobre 2012)
  5. (pt) (en) Alexandre da Costa, « All Matches Played and Goals Scored by Arthur Friedenreich 1909-1935 », sur RSSSF Brasil,‎ 26 septembre 2009 (consulté le 18 octobre 2012)

Lien externe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :