Armstrong Whitworth A.W. XIV Starling

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Pix.gif A.W. XIV Starling Su-27 silhouette.svg
Constructeur Drapeau : Royaume-Uni Armstrong Whitworth
Rôle Chasseur
Premier vol 19 mai 1927
Nombre construits 3
Équipage
1
Motorisation
Moteur Armstrong Siddeley Jaguar VII
Nombre 1
Type Moteur en étoile
Puissance unitaire 385 ch
Dimensions
Envergure 9,55 m
Longueur 7,67 m
Hauteur 3,20 m
Surface alaire 22,89 m2
Masses
À vide 934 kg
Avec armement 1 404 kg
Performances
Vitesse maximale 286 km/h
Plafond 8 415 m
Armement
Interne 2 Vickers de 7,7 mm de capot

L'Armstrong Whitworth A.W. XIV Starling est un chasseur expérimental britannique de l'Entre-deux-guerres.

La fiche-programme F.9/26[modifier | modifier le code]

C’est pour répondre à la spécification F.9/26 de l’Air Ministry, portant sur un monoplace de chasse de jour et de nuit, que J. Lloyd dessina un biplan à ailes inégales décalées de construction mixte largement inspiré du Siskin. Les plans, inégaux en corde comme en envergure, possédaient des longerons en acier, des nervures en bois et un revêtement entoilé, le fuselage étant réalisé en tubes d’acier entoilés. Deux mitrailleuses fixes Vickers de 7,7 mm devaient armer ce chasseur.

Deux prototypes furent commandés, le premier [J8027] effectuant son premier vol le 19 mai 1927 avec un moteur en étoile Armstrong Siddeley Jaguar VII dont les 14 cylindres en double étoile n’étaient pas carénés. Ce moteur de 385 ch fut ensuite remplacé par un Jaguar IV suralimenté développant 410 ch à 2 745 m coiffé par un anneau Townend. Malgré cette remotorisation le Starling se révéla décevant et le second prototype ne fut pas achevé, J. Lloyd préférant redessiner l’appareil.

La fiche-programme N.21/26[modifier | modifier le code]

En dépit de sa désignation le Starling II [J8028] n’avait rien de commun avec son prédécesseur : Dessiné derrière un moteur 14 cylindres en double étoile Armstrong Siddeley Panther (en) IIIA de 540 ch, ce monoplace armé de 2 Vickers de 7,7 mm conservait seulement la formule biplan à ailes inégales décalées. La principale innovation de cet appareil était l’adoption d’un profil laminaire, très rare à l’époque. Reconnaissable à un moteur non caréné, le second Starling fut exposé à l’Olympia Aircraft Exhibition en juillet 1929, quelques semaines après son premier vol, après avoir reçu une immatriculation civile [G-AAHC]. Utilisé comme démonstrateur par l'avionneur, il devait voler jusqu'au 14 mars 1931.

Deux autres prototypes furent construits sur fonds privés pour répondre à la spécification N.21/26 concernant un chasseur de marine. Ces biplans, dotés d’un anneau Townend protégeant les cylindres, subirent des essais officiels en 1930 mais ne donnèrent pas plus satisfaction que le Starling terrestre, auquel la RAF préféra le Bristol Bulldog. Le Starling II était pourtant plus rapide et meilleur grimpeur que le Siskin.

Références[modifier | modifier le code]

  • Francis K Mason, The British Fighter Since 1912. Naval Institute Press, Annapolis, MD (1992). ISBN 1-55750-082-7.

Liens externes[modifier | modifier le code]