Armstrong Whitworth A.W. 29

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Armstrong Whitworth A.W. 29
{{#if:
Constructeur Drapeau : Royaume-Uni Armstrong Whitworth
Rôle Bombardier moyen
Premier vol 6 décembre 1936
Nombre construits 1
Équipage
2
Motorisation
Moteur Armstrong Siddeley Tiger VIII
Nombre 1
Type Radial
Puissance unitaire 920 ch
Dimensions
Envergure 14 93 m
Longueur 13 36 m
Hauteur 4 03 m
Surface alaire 42 55 m2
Masses
Maximale 4 077 kg
Performances
Vitesse maximale 362 km/h
Plafond 6 400 m
Rayon d'action 1 100 km
Armement
Interne 1 mitrailleuse Vickers fixe, 1 mitrailleuse Lewis en tourelle dorsale
Externe 450 kg de bombes

L'Armstrong Whitworth A.W. 29 est un bombardier biplace expérimental britannique de l'Entre-deux-guerres. Ce bombardier moyen de jour répondait à là même Spécification P.27/32 que le Fairey Battle, et fut totalement éclipsé par le Whitley développé à la même époque.

Il s’agissait d’un monoplan à aile basse cantilever de grand allongement de structure métallique partiellement entoilée, fuselage métallique à structure en tubes d’acier et revêtement en alliage à l’avant, monocoque à l’arrière. Une tourelle défensive était montée à l’arrière du poste de pilotage, au niveau du bord de fuite. Le train d’atterrissage principal, fixé sur le longeron avant de voilure, se relevait vers l’arrière, les roues n’étant que partiellement escamotées dans le profil. La section centrale de voilure, à profil épais, permettait de loger 2 bombes de 225 kg ou 8 de 50 kg dans des compartiments fermés.

Piloté par le nouveau pilote d’essais de la firme, C. Turner-Hughes, l’unique prototype [K4299] effectua son premier vol le 6 décembre 1936, 9 mois après le Fairey Battle, qui remporta sans surprise le programme.

Références[modifier | modifier le code]

  • (en) Francis Mason, The British bomber since 1914, London, Putnam,‎ avril 1994, 416 p. (ISBN 978-0851778617).

Liens externes[modifier | modifier le code]