Armstrong Siddeley Jaguar

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Armstrong Siddeley Jaguar
Image illustrative de l'article Armstrong Siddeley Jaguar
Armstrong Siddeley Jaguar IV

Constructeur Armstrong Siddeley
Cylindrée 22,5 l
Nombre de cylindres 14
Disposition des cylindres en étoile
Refroidissement air
Masse 322 kg
Alésage 127 mm
Course 127 mm
Taux de compression 5:1
Dimensions L:1 041 mm x D :1 092 mm


Le Armstrong Siddeley Jaguar était un moteur d'avion fabriqué par Armstrong Siddeley. Le Jaguar est un moteur à explosion de 14 cylindre en étoile sur deux rangs refroidi par air. Le Jaguar III a été utilisé en 1923 suivi en 1925 par le Jaguar IV et en 1927 par le Jaguar VI.

Conception et développement[modifier | modifier le code]

Le Jaguar a été développé pour répondre à la proposition de conception de 1917 Royal Aircraft usine RAF.8 et fut conçu pour utiliser un compresseur entraîné par engrenage. Lors de premier essai le 21 juin 1922 la puissance n'était pas au rendez-vous, en conséquence l’alésage a été porté à 139,7 mm, toutes les versions du Jaguar I auront cette dimension. Tout au long de sa carrière le Jaguar a souffert de vibrations dues au manque de palier central du vilebrequin[1].

La version la plus puissante du moteur, le Jaguar VIC, produisait un maximum de 490 ch (365 kW) à 1 950 tr/min au décollage et pesait 413 kg[2]. Le Lynx conçu plus tard utilisait une rangée de cylindres du Jaguar[3].

Variantes[modifier | modifier le code]

Jaguar I
1922, 300 ch.
Jaguar II
1923, 385 ch, alésage augmenté, cylindrée 24.8 l.
Jaguar III
1923, 385 ch.
Jaguar IIIA
1923, 380 ch.
Jaguar IV
1925, 385 ch, carburateurs doubles
Jaguar IVA
420 hp, réducteur d'hélice
Jaguar IVC
1928, 400 ch, Bielles modifiées, mécanisme de distribution clos.
Jaguar IV(S)
1925, 365 ch, entièrement turbo-compressé.
Jaguar V
1928.
Jaguar VI
1927.
Jaguar VI(S)
1928, version turbo-compressé du Jaguar VI.
Jaguar VIC
1927, 470 ch, version avec réducteur d'hélice du Jaguar VI.
Jaguar VID
1928.
Jaguar VIIA
1929, 400 chx, turbo-compressé.
Jaguar VIII
1928, 405 ch, turbo-compressé, réducteur d'hélice

Utilisation[modifier | modifier le code]

Exposition[modifier | modifier le code]

Un Armstrong Siddeley Jaguar est exposé au Science Museum de Londres.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Développement lié

Liste des moteurs d'avions

Références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Lumsden 2003 p. 63.
  2. Lumsden 2003 Partie 4 -. Moteur Les chiffres de performance
  3. Gunston 1989 p. 18

Bibliographie[modifier | modifier le code]

(en) Alec Lumsden, British piston aero-engines and their aircraft, Shrewsbury, England, Airlife,‎ 1994 (ISBN 1853102946)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :