Armstrong Whitworth F.K.10

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Armstrong Whitworth F.K.10
{{#if:
Vue de l'avion.
Vue de l'avion.

Constructeur Drapeau : Royaume-Uni Armstrong Whitworth
Rôle Chasseur
Premier vol Début 1917
Nombre construits 8
Équipage
2 personnes
Motorisation
Moteur Clerget 9B
Nombre 1
Type Moteur en étoile
Puissance unitaire 130 ch
Dimensions
Envergure 8 48 m
Longueur 6 78 m
Hauteur 3 5 m
Surface alaire 36 27 m2
Masses
À vide 562 kg
Avec armement 916 kg
Performances
Vitesse maximale 135 km/h
Plafond 3 500 m
Armement
Interne 1 Vickers de 7,7 mm fixe avant, 1 Lewis de 7,7 mm sur pivot arrière

L'Armstrong Whitworth F.K.10 est un avion biplace de chasse britannique de la Première Guerre mondiale. C'est aussi un des rares avions quadriplans à avoir été commandé en série.

Version de série du F.K.9, ce chasseur quadriplan biplace était contemporain des Pemberton-Billing P.B.29E, Supermarine Nighthawk (en) et Wight Quadriplane, répondant à la même formule. Outre l’ajout d’un plan supplémentaire, le F.K.10 se distinguait du F.K.9 par un moteur de 130 ch Clerget 9B ou Le Rhône 9J, un fuselage plus profond et un empennage redessiné.

50 exemplaires furent commandés pour les besoins du RFC et du RNAS, le prototype prenant l’air début 1917, mais rapidement cet avion se révéla très inférieur au Sopwith 1½ Strutter, chasseur biplace qui était déjà en service. La commande fut donc annulée après livraison par Angus Sanderson & Co de 5 exemplaires au RFC, le RNAS prenant en compte le prototype et 2 appareils de série construits par Phoenix Dynamo Manufacturing Co. Le F.K.10 ne fut donc jamais utilisé sur le front.

Références[modifier | modifier le code]

  • Francis K Mason, The British Fighter since 1912. Naval Institute Press (1992). (ISBN 1-55750-082-7).
  • William Green et Gordon Swanborough, Le grand livre des chasseurs. Celiv, Paris (1997). (ISBN 2-86535-302-8).
  • J.M. Bruce, Warplanes of the First World War, Fighters Volume One, Great Britain. Macdonald, London (1965).