Armoiries de l'Allemagne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Armoiries de l'Allemagne

Le blason de l'Allemagne est celui du Saint-Empire romain germanique, hérité de l'empire romain : « d'or à l'aigle[1] de sable, armée, béquée et lampassée de gueules. »

Historique[modifier | modifier le code]

Les souverains allemands qui conservaient la tradition de l'Empire romain se servirent de ce symbole depuis les débuts de l'héraldique au XIIe siècle. À partir du XVe siècle, ils distinguèrent entre un aigle bicéphale qui était réservée aux empereurs dit romains et un aigle monocéphale qui était le symbole des rois allemands.

L'aigle (bicéphale) fut le symbole de la Confédération germanique de 1814, il fut (monocéphale) celui de l'Empire allemand de 1871 et de la République dite de Weimar de 1919. Il l'était encore à l'époque nazie après 1933. Il est redevenu le symbole de la République fédérale d'Allemagne en 1949, lorsque le président Heuss fixa les armoiries, et le drapeau rouge noir et or de son pays. La présentation usuelle aujourd'hui est celle de Tobias Schwab qui date de 1926.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. En héraldique aigle est du genre féminin.