Appareil phonatoire

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

L’appareil phonatoire est l'ensemble des organes qui produisent des phones, ou sons propres à la langue parlée.

Organes de la phonation[modifier | modifier le code]

Dans le thorax, au-dessus du diaphragme et derrière les muscles costaux, une trachée descend qui se divise en deux bronches prolongées par de nombreuses bronchioles qui pénètrent dans deux poumons jusqu'aux alvéoles.

Dans le cou, le gosier abrite, à hauteur de la pomme d'Adam, les cordes vocales ; la gorge contient le pharynx, le larynx, et la glotte entre les deux cordes vocales.

Dans la tête se trouvent le nez (et ses fosses nasales), la bouche (qui contient la langue, et sa pointe, et son dos), le palais (et sa voûte, et son voile), la luette, les dents (enracinées dans les alvéoles dentaires), les lèvres (inférieure et supérieure), et les joues.

Points d'articulation[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]