Annobón

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Annobón
Carte d'Annobón
Carte d'Annobón
Géographie
Pays Drapeau de la Guinée équatoriale Guinée équatoriale
Localisation Golfe de Guinée (océan Atlantique)
Coordonnées 1° 25′ 00″ S 5° 38′ 00″ E / -1.416667, 5.6333331° 25′ 00″ S 5° 38′ 00″ E / -1.416667, 5.633333  
Superficie 17 km2
Point culminant Quioveo (598 m)
Géologie Île volcanique
Administration
Province Annobón
Démographie
Population 1 700 hab. (2001[réf. nécessaire])
Densité 100 hab./km2
Plus grande ville San Antonio de Palé
Autres informations
Découverte Préhistoire
Fuseau horaire UTC+1

Géolocalisation sur la carte : Guinée équatoriale

(Voir situation sur carte : Guinée équatoriale)
Annobón
Annobón
Îles de Guinée équatoriale
Annobón
Image illustrative de l'article Annobón
Administration
Pays Drapeau de la Guinée équatoriale Guinée équatoriale
Type Province
chef-lieu San Antonio de Palé
Démographie
Population 5 008 hab. (2001)
Densité 295 hab./km2
Géographie
Superficie 17 km2

L'île d'Annobón (ou Pagalú) est une île de Guinée équatoriale, dont elle forme aussi l'une des sept provinces. Pauvre et peu peuplée, elle est située au sud de Sao Tomé-et-Principe, qui la sépare du reste du territoire équato-guinéen.

Géographie[modifier | modifier le code]

Située à 363 kilomètres du continent, à l'ouest du Cap Lopez (Gabon), Annobon est une île allongée et ovale de 6 km de long et de 3 km de large, pour une surface d'environ 17 km². D'origine volcanique très ancienne, elle a été formée il y a 4,8 millions d'années. La dernière activité volcanique s’est manifestée il y a moins de 100 000 ans, pendant le tertiaire. Elle a trois sommets qui culminent à plus de 400 m : le Pic Quioveo (598 m), le Pic Lago (525 m) et le Pic Do Fogo (435 m).

Annobon n’a pas de port naturel. Elle est desservie par un aéroport.

Annobon est traversée par des ruisseaux appelés Aguas Claras, qui, comme le nom l’indique, ont des eaux claires et potables. Un ancien cratère situé au nord de l’île s’est transformé en lac, le Lago a pot d'une superficie de 2,4 km².

À cause des faibles précipitations, le nord de l’île présente un paysage semi–aride et un sol recouvert des graminées pendant la saison des pluies. Le sud de l’île, où soufflent des vents humides, renferme la forêt équatoriale les plantations caféières et cocotiers qui recouvrent 75 % de la surface. Les zones montagneuses près des sommets Quioveo et Sainte Mina, sont couvertes d’une forêt épaisse.

La population est de 1 700 habitants[réf. nécessaire] et la ville principale et chef-lieu de l'île est San Antonio de Palé.

Histoire[modifier | modifier le code]

Elle fut découverte en 1471 par les Portugais, le jour de l'an, d'où son nom (Ano Bom), et fut cédée en 1778 à l'Espagne.

Climat[modifier | modifier le code]

La température oscille pendant toute l’année entre 20 et 30 degrés (la température minimale est de 18 degrés, celle maximale de 30 degrés). Il n’y a que deux saisons :

  • tendaua (l’hiver), d’octobre à avril, qui est la saison la plus humide ;
  • jalma (l’été), de mai à juillet.

À cela s'ajoute une période intermédiaire appelée Sasá (pendant août et septembre), qui est la saison des ouragans.

Langues[modifier | modifier le code]

L'espagnol et le français sont les langues officielles de la Guinée équatoriale, mais à Annobón on parle aussi le fá d’Ambô, une langue créole à base lexicale portugaise.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

  • (en) Elliot Arthy, A description of the island of Anno-Bona : shewing its eligibility and importance as an occasional place of resort for our Guinea-men, East-Indiamen, Botany-Bay-men, and ships carrying passengers to the Cape of Good Hope; also, as a naval and military station, to foster and protect our increasing commerce to the western coast of Africa. With a map and fine views of the island; and an appendix; containing a letter addressed to William Wilberforce M.P. on the causes and prevention of sickness and mortality among seamen employed in the African trade, Printed for the author, by Carpenter and Son, London ; and sold by ... J. Gore, Liverpool, 1820, 47 p.
  • (en) Peter Jones et Alan Tye, The birds of São Tomé & Príncipe, with Annobón, islands of the Gulf of Guinea : an annotated checklist, British Ornithologists' Union, British Ornithologists' Club, Oxford, 2006, 172 p. (ISBN 0907446272)
  • (es) Aurelio Basilio, Caza y pesca en Annobón : aves de la isla, la pesca de la ballena, Instituto de Estudios Africanos, Consejo Superior de Investigaciones Científicas, Madrid, 1972, 108 p.
  • (es) Cuentos annoboneses de Guinea Ecuatorial (compil. Jacint Creus et Maria Antònia Brunat), Centro Cultural Hispano-Guineano, Malabo, 1992, 197 p. (ISBN 8460432149)
  • (es) Miguel Zamora Loboch, Noticia de Annobon. (Su geografia, historia y costumbres), Papeleria Madrileña Mayor, Madrid, 1962, 89 p.
  • (fr) Sorela (Lieut.), Les possessions espagnoles du golfe de Guinée : leur présent et leur avenir, A. Lahure, Paris, 1884, 46 p.