Andrés Mendoza

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Mendoza (homonymie).
Andrés Mendoza
Andrés Mendoza (footballer).jpg
Andrés Mendoza
Situation actuelle
Équipe Drapeau : Pérou Alianza Universidad
Biographie
Nom Andrés Augusto Mendoza Azevedo
Nationalité Drapeau : Pérou Péruvien
Naissance 26 avril 1978 (36 ans)
Lieu Chincha
Taille 1,88 m (6 2)
Poste attaquant
Parcours professionnel 1
Saisons Club M. (B.)
1996-1999 Drapeau : Pérou Sporting Cristal 100 (31)
1999-2004 Drapeau : Belgique FC Bruges 129 (54)
2004-2007 Drapeau : Ukraine Metalurg Donetsk 051 (22)
2005-2006 Drapeau : France Olympique de Marseille 011 0(1)
2006 Drapeau : Russie Dynamo Moscou 003 0(0)
2008 Drapeau : Roumanie Steaua Bucarest 015 0(2)
2008-2009 Drapeau : Mexique CA Monarcas Morelia 027 (13)
2009-2010 Drapeau : Turquie Diyarbakirspor 015 0(5)
2010-2011 Drapeau : États-Unis Crew de Columbus 040 (15)
2011-2012 Drapeau : Mexique CF Atlante 011 0(2)
2013 Drapeau : Pérou Pacífico FC 026 0(4)
2014 Drapeau : Pérou Alianza Universidad 06 0(0)
Sélections en équipe nationale 2
Années Équipe M. (B.)
1999- Drapeau : Pérou Pérou 044 0(7)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.
Dernière mise à jour : 28 février 2015

Andrés Mendoza – surnommé le Condor – est un footballeur international péruvien né le 26 avril 1978 à Chincha (Pérou).

Biographie[modifier | modifier le code]

Carrière en club[modifier | modifier le code]

Mendoza commença sa carrière professionnelle en 1996 au Sporting Cristal de la D1 péruvienne. Il remporta le championnat dès sa première saison. En 1999 il partit pour la Belgique rejoindre le FC Bruges. Il y connut sa période dorée en remportant successivement la Coupe de Belgique 2002 (où il se distingua en marquant un triplé en finale face à l'Excelsior Mouscron[1]), le championnat en 2002-03 puis une deuxième Coupe de Belgique en 2004. Par ailleurs, il disputa la C1 en 2003-04 et marqua, le 22 octobre 2003, le but de la victoire face à l'AC Milan en phase de groupe[2].

Les années suivantes furent moins glorieuses, Mendoza partit tenter sa chance en Europe de l'Est, en Ukraine (Metalurg Donetsk), en Roumanie (Steaua Bucarest) puis en Turquie (Diyarbakırspor). Il fit une pige à l'Olympique de Marseille[3] et quitta l'Europe pour jouer en Amérique du Nord, au Mexique (Monarcas Morelia, Atlante) puis en MLS au Columbus Crew.

Équipe nationale[modifier | modifier le code]

Auteur de 7 buts en 44 sélections, Mendoza débuta en équipe du Pérou de football en février 1999 et marqua lors de ses deux premiers matches face à l'Équateur. Il participa en juin de cette même année à la Copa América au Paraguay. Il disputerait deux autres Copa América en 2004 et 2007.

Mendoza pris part à trois phases de qualification pour la Coupe du monde de football en 2002, 2006 et 2010. Durant cette dernière campagne qualificative, le 7 décembre 2007, il fut banni avec d'autres internationaux péruviens à la suite d'un scandale survenu dans un hôtel, à l'avant-veille d'un match face à l'Équateur (défaite 5-1). Ce fut d'ailleurs son dernier match avec la sélection péruvienne et il marqua le seul but de son équipe[4].

Buts en sélection[modifier | modifier le code]

NB : Les scores sont affichés sans tenir compte du sens conventionnel en cas de match à l'extérieur (Pérou-Adversaire)

Statistiques[modifier | modifier le code]

Statistiques d'Andrés Mendoza au 28.02.2015[5],[6]
Saison Club Pays Championnat Coupes d’Europe Sélection Pérou
1996 Sporting Cristal Drapeau : Pérou Torneo Descentralizado (D1) 20 matchs, 1 buts - -
1997 Sporting Cristal Drapeau : Pérou Torneo Descentralizado (D1) 11 matchs, 2 buts - -
1998 Sporting Cristal Drapeau : Pérou Torneo Descentralizado (D1) 30 matchs, 14 buts - -
1999 Sporting Cristal Drapeau : Pérou Torneo Descentralizado (D1) 6 matchs, 3 buts - 7 sélections, 2 buts
1999 - 2000 FC Bruges Drapeau : Belgique Jupiler League 10 matchs, 1 but - -
2000 - 2002 FC Bruges Drapeau : Belgique Jupiler League 33 matchs, 12 buts Coupe UEFA : 2 matchs 4 sélections, 1 but
2001 - 2002 FC Bruges Drapeau : Belgique Jupiler League 32 matchs, 15 but Coupe UEFA : 8 matchs, 4 buts 5 sélections
2002 - 2003 FC Bruges Drapeau : Belgique Jupiler League 29 matchs, 12 buts C1 : 8 matchs 4 sélections, 1 but
2003 - 2004 FC Bruges Drapeau : Belgique Jupiler League 25 matchs, 14 buts C1 : 5 matchs, 2 buts
Coupe UEFA : 3 matchs
13 sélections, 2 buts
2004 - 2005 Metalurg Donetsk Drapeau : Ukraine Premier-Liha 21 matchs, 12 buts C1 : 3 matchs, 1 but 4 sélections
2005 - jan 2006 Olympique de Marseille (prêt) Drapeau : France Ligue 1 11 matchs Coupe intertoto : 4 matchs, 1 but
Coupe UEFA : 5 matchs
-
jan - juin 2006 Dynamo Moscou (prêt) Drapeau : Russie Premier-Liga 3 matchs  ? -
2006 - 2007 Metalurg Donetsk Drapeau : Ukraine Premier-Liha 21 matchs, 7 buts  ? 5 sélections
août - déc 2007 Metalurg Donetsk Drapeau : Ukraine Premier-Liha 9 matchs, 3 but - 2 sélections, 1 but
jan - juin 2008 Steaua Bucarest Drapeau : Roumanie Liga 1 15 matchs, 2 buts - -
2008 - 2009 CA Monarcas Morelia Drapeau : Mexique Primera División 27 matchs, 13 buts - -
2009 - 2010 Diyarbakirspor Drapeau : Turquie Süper Lig 15 matchs, 5 buts - -
2011 Crew de Columbus Drapeau : États-Unis Major League Soccer 8 matches, 2 buts - -
2012 Crew de Columbus Drapeau : États-Unis Major League Soccer 29 matches, 13 buts - -
2013 Pacífico FC Drapeau : Pérou Torneo Descentralizado 26 matches, 4 buts - -
2014 Alianza Universidad Drapeau : Pérou Segunda División 26 matches, 4 buts - -

Palmarès[modifier | modifier le code]

En club[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (es) « Mendoza, con tres goles, da la Copa al Brujas », sur As.com,‎ 9 mai 2002 (consulté le 1er mars 2015)
  2. (es) « Andrés Mendoza y el día que le marcó un golazo al Milan en San Siro », sur Depor.pe,‎ 6 février 2014 (consulté le 1er mars 2015)
  3. Julien Gorenflot, « Mendoza, le Condor se pose à Marseille », sur Maxifoot.fr,‎ 20 juillet 2005 (consulté le 1er mars 2015)
  4. (es) Carlos Lara Porras, « Ecuador es el estigma de Andrés Mendoza », sur Peru21,‎ 7 juin 2013
  5. Fiche d’Andrés Mendoza sur footballdatabase.eu
  6. Stats sur national-football-teams.com