Alain Lefèvre

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Lefèvre.
Lefèvre à Québec, 15 octobre 2007.

Alain Lefèvre (23 juillet 1962 à (Poitiers en France - ) est un pianiste et compositeur québécois.

Virtuose dont la carrière internationale de concertiste le conduit sur les scènes prestigieuses aux quatre coins du monde, avec les grands orchestres symphoniques et chefs de renom, Alain Lefèvre connaît aussi un immense succès comme compositeur. Son CD, Fidèles Insomnies remportait un Prix Félix à l'ADISQ en 2006. Il a aussi été récipiendaire de 4 autres Félix dans la catégorie du Meilleur album classique de l'année. Son récent CD Rhapsodies, comprend la première mondiale de la Rhapsodie romantique d’André Mathieu, consacrée par le BBC Music Magazine.

On doit aussi à Alain Lefèvre d’avoir fait revivre avec brio le Concerto de Québec du regretté et oublié André Mathieu, lui redonnant ainsi ses lettres de noblesse et lui conférant désormais une place incontournable au sein du répertoire romantique de la musique québécoise. [non neutre]

Biographie[modifier | modifier le code]

Issu d’une famille de musiciens, Alain Lefèvre débute le piano à l’âge de quatre ans en France, pour le poursuivre au Québec où il immigre très jeune. Élève des Sœurs de la Congrégation Notre-Dame, il se fait vite remarquer, donnant son premier récital à six ans et remportant au fil des ans, le Premier Prix du Concours de musique du Canada, à neuf reprises.

Il retourne en France, au Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris, dans la classe du réputé Pierre Sancan, qui verra en lui l’un de ses « plus brillants disciples ». Au terme de ses études, il remporte des 1er Prix de piano et de musique de Chambre.

Il fut soliste invité entre autres, de l'Orchestre philharmonique royal de Londres, de l'Orchestre philharmonique de Chine, de l'Orchestre symphonique de Guangzhou, de l'Orchestre philharmonique de Malaisie de Kuala Lumpur, de l'Orchestre symphonique de la radio de Stuttgart, de l’Orchestre symphonique de la NDR de Hambourg, de l’Orchestre symphonique de Nuremberg, de l'Orchestre symphonique de Détroit, du National Symphony Orchestra à Washington, de l'Orchestre symphonique de Houston, du Pacific Symphony de Californie, du Tucson Symphony, du Long Beach Symphony aux États-Unis, de l’Orchestre symphonique de Montréal, de l'Orchestre symphonique de Toronto, de l'Orchestre national de Lorraine, de l’Orchestre philharmonique de Mexico, de l’Orchestre philharmonique de Buenos Aires, et des Virtuoses de Moscou.

Il a collaboré notamment avec Kent Nagano, Christoph Eschenbach, Lawrence Foster, Long Yu, Vladimir Spivakov, Charles Dutoit, Bernhard Klee, Franz-Paul Decker, Matthias Bamert, Yan Pascal Tortelier et Jukka-Pekka Saraste.

Le dimanche matin, il anime une émission de musique classique sur les ondes d’Espace Musique à Radio-Canada, laquelle est diffusée en direct également sur le site de Radio-Canada[1].

Distinctions[modifier | modifier le code]

  • Premier Prix du Concours de piano Heintzman (1971)
  • Premier Prix à neuf reprises du Concours de musique du Canada[2]
  • Grand Prix du Concours international Alfred Cortot à Milan (1980)
  • Récipiendaire du Mildred Dixon Holmes Award comme Artiste de l’année (1982)
  • Proclamation le 22 juillet 1996 du Alain Lefèvre Day par le maire de Santa Ana, Californie, pour son implication artistique exceptionnelle auprès de cette communauté
  • Honoré en 1999, par le Conservatoire national d'Athènes, pour son extraordinaire contribution musicale auprès des élèves du Conservatoire
  • Consécration Événement Télérama (France) : CD des transcriptions de Liszt (2003)
  • Gagnant en 2004 d’un Classical Internet Award décerné par le site Classicstoday.com, dans la catégorie Outstanding Discoveries pour son CD Concertos[3].
  • Gagnant de cinq Prix Félix décernés par l’ADISQ entre 2001 et 2007, dans les catégories Album classique de l’année, Orchestre et grand ensemble, Album de l’année classique soliste et petit ensemble et Album de l’année Instrumental[4].
  • Nommé chevalier de l'Ordre national du Québec, le 17 juin 2009.

Discographie[modifier | modifier le code]

  • Corigliano : Concerto pour piano (KOCH International Classics), 1994, KIC-3-7250-2 H1 — Alain Lefèvre, Carl St-Clair, Pacific Symphony Orchestra
  • Fandango : Alain Lefèvre (KOCH International Classics), 1996, KIC-CD-7389 — Rameau, Scarlatti, Soler (piano)
  • Ballades : Alain Lefèvre (KOCH International Classics), 1996, KIC-3-7411-2 — Brahms, Chopin (piano)
  • Le secret : Alain Lefèvre, Gino Quilico (KOCH International Classics), 1997, KIC-CD-7412 — Duparc, Fauré, Hahn, Payette (piano, baryton)
  • Confidences poétiques : Alain Lefèvre (KOCH International Classics), 1998, KIC-3-7434-2H1 — Alain Payette
  • The Swoon Collection III : Compilation, Alain Lefèvre, Gino Quilico (ABC Classics), 1998, ABC 465 086-2 — Hahn et autres (piano, voix, chœurs et autres)
  • Cadenza : Alain Lefèvre (CBC Records), 1999, MVCD 1129 — Bach, Beethoven, Brahms, Chopin, Debussy, Ravel, Satie, Schubert (piano)
  • Lylatov : Alain Lefèvre (Audiogram), 1999, ADCD 10131 — Champagne, Ginastera, Lefèvre, Mathieu, Rodgers & Hart, Sancan, Satie (piano)
  • Carnet de notes : Alain Lefèvre (Audiogram), 2002, ADCD 10156 — 12 pièces originales, Alain Lefèvre (piano)
  • Mozart : Concerto pour piano, No. 23, k. 488, (CBC Records) 1999, Réédition, 2002, SMCD 5220 — Alain Lefèvre, Jean-François Rivest, Orchestre symphonique de Laval
  • Rachmaninov et Moussorgsky : Alain Lefèvre (Analekta), 2001, FL 2 3122 — Moments musicaux, Tableaux d’une Exposition (piano)
  • Liszt, Transcriptions d'œuvres de Bach et Wagner : Alain Lefèvre (Analekta), 2002, FL 2 3179 (piano)
  • Concertos de Gershwin, Addinsell, Mathieu : (Analekta), 2003, AN 2 9814 — Alain Lefèvre, Yoav Talmi, Orchestre symphonique de Québec
  • Hommage à Mathieu : André Mathieu (compositeur) — Alain Lefèvre (Analekta), 2005, AN 2 9275 (piano)
  • Fidèles insomnies : Alain Lefèvre (Analekta), 2006, pièces originales par Alain Lefèvre, AN29276 — 11 Pièces originales, Alain Lefèvre (piano)
  • Rhapsodies de Mathieu, Rachmaninov, Gershwin : (Analekta), 2006, AN 9277 — Alain Lefèvre, Matthias Bamert, Orchestre symphonique de Montréal
  • Rhapsodies de Schubert, Rachmaninov : (Analekta), 2008, AN 9278
  • Concerto no 4 d'André Mathieu : (Analekta), 2008, AN 9281 — Alain Lefèvre, George Hanson/Tucson Symphony Orchestra
  • Franck, Lekeu, Mathieu : (Analekta), 2009, AN 9282 — Alain Lefèvre, David Lefèvre
  • Dompierre : 24 préludes en forme de bogie et de bien d'autres choses... : (Analekta), 2012, AN 9292

Citation[modifier | modifier le code]

« C'est en composant que j'ai pu donner du lest à toutes mes angoisses, mes joies, mes chagrins, mes déceptions, mes attentes, mes bonheurs et mes désillusions. Captives, mes émotions ont pu trouver un souffle nouveau. »

Références[modifier | modifier le code]

  1. http://www.radio-canada.ca/radio
  2. Alain Lefèvre : Biographie
  3. Welcome to the Classical Internet Award: The Best Classical Recordings of Each Year
  4. ADISQ

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :