1661 en science

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Années :
1658 1659 1660  1661  1662 1663 1664

Décennies :
1630 1640 1650  1660  1670 1680 1690
Siècles :
XVIe siècle  XVIIe siècle  XVIIIe siècle
Millénaires :
Ier millénaire  IIe millénaire  IIIe millénaire


Chronologies thématiques :
Architecture Littérature Musique classique Science Théâtre


Calendriers :
Romain Chinois Grégorien Hébraïque Hindou Musulman Persan Républicain

Années de la science :
1658 1659 1660 - 1661 - 1662 1663 1664
Décennies de la science :
1630 1640 1650 - 1660 - 1670 1680 1690

Événements[modifier | modifier le code]

Publications[modifier | modifier le code]

  • Robert Boyle : The Sceptical Chymist (le Chimiste Sceptique), traité faisant la distinction entre la chimie et l'alchimie. Il contient les plus anciennes versions des notions d'atomes, de molécules, et de réaction chimique depuis l'Antiquité, et marque le début de la chimie moderne[2].
  • Abraham Cowley : The Advancement of Experimental Philosophy (Le progrès de la philosophie expérimentale)
  • Pierre Duval : La géographie universelle.
  • John Evelyn : Fumifugium : or the inconveniencie of the aer and smoak of London dissipated, une des premières publications sur la pollution de l'air, avec mesures à prendre.

Naissances[modifier | modifier le code]

Décès[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) W. J. Cliff, Blood Vessels, Cambridge University Press,‎ 1976 (ISBN 0-521-20753-3), p. 14.
  2. (en) Robert Boyle, site Chemical Heritage Foundation.