1648 en science

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Années :
1645 1646 1647  1648  1649 1650 1651

Décennies :
1610 1620 1630  1640  1650 1660 1670
Siècles :
XVIe siècle  XVIIe siècle  XVIIIe siècle
Millénaires :
Ier millénaire  IIe millénaire  IIIe millénaire


Chronologies thématiques :
Architecture Littérature Musique classique Science Théâtre


Calendriers :
Romain Chinois Grégorien Hébraïque Hindou Musulman Persan Républicain

Années de la science :
1645 1646 1647 - 1648 - 1649 1650 1651
Décennies de la science :
1610 1620 1630 - 1640 - 1650 1660 1670

Événements[modifier | modifier le code]

  • 19 septembre : Expériences de Pascal au Puy de Dôme sur la pression atmosphérique, Pascal vérifie l'hypothèse de Torricelli sur la pesanteur de l'air. C'est en fait Florin Périer qui a conduit l'expérience du Puy de Dôme, quatre jours plus tôt.
  • Automne : Récit de la grande expérience de Pascal de l'équilibre des liqueurs.

Publications[modifier | modifier le code]

Historia Naturalis Brasiliae - Guilherme Piso
  • Ulisse Aldrovandi : Musaeum metallicum, Bologne, 1648, posthume ;
  • John Bainbridge : Canicularia, 1648 ;
  • Mario Bettinus : Aerarium Philosophiae Mathematicae, 1648 ;
  • Willem Piso : Historia naturalis Brasiliae … : in qua non tantum plantae et animalia, sed et indigenarum morbi, ingenia et mores describuntur et iconibus supra quingentas illustrantur.. C'est le résultat de sa mission d'exploration scientifique au Brésil ;
  • Jean Baptiste van Helmont : Ortus medicinae, posthume. le livre est décrit par certains comme une transition majeure entre l'alchimie et la chimie moderne, et qui aura une influence majeure sur Robert Boyle. Le livre contient les résultats de nombreuses expériences et établit une version primitive de la loi de conservation de la masse ;
  • Samuel Marolois : (de) Fortification ou architecture militaire, tant offensive que deffensive (1648), publié chez jansens par Johan Uredeman [lire en ligne (page consultée le 15 octobre 2010)] ou sous le titre Samuel Maroloys deß weitberühmbten, hocherfahrnen Mathematici und Ingenieurs, traduction allemande de Girard [lire en ligne (page consultée le 15 octobre 2010)].

Naissances[modifier | modifier le code]

Décès[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]